AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 Dreams have ways of turning into nightmares. | Aelinna

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Dreams have ways of turning into nightmares. | Aelinna   Sam 6 Sep - 18:45



Dreams have ways of turning into nightmares.



« Ma chérie, tu es brûlante ... »

La main délicate venait de se poser sur son front et Isobel ferma les yeux à ce contact. Parcourue de frissons, elle s'était emmitouflée sous sa couette, malgré la fièvre. Ce n'était pas rare qu'elle se sentait aussi mal, et elle savait que ses parents commençaient à s'en rendre compte. L'adolescente ouvrit les yeux et esquissa un sourire à l'intention de sa mère, lui prenant la main et la serrant contre elle.

« Ça va passer maman. »

Elle soutint innocemment le regard de sa mère, qui la fixait d'un air mi-inquiet, mi-suspicieux. Après avoir hoché finalement la tête, elle se leva et quitta la pièce. Isobel poussa un soupir et se recroquevilla sous ses couvertures, espérant qu'effectivement, tout ça allait passer. Elle tourna la tête pour regarder par sa fenêtre. La nuit s'installait tranquillement, et avec elle, le couvre-feu approchait à grands pas. La jeune femme se recouvrit entièrement avec sa couverture et ferma les yeux.

Doucement, elle plongea dans un sommeil agité, peuplé de rêves très brefs où elle se sentait pourchassée. Les images se succédaient sans relâche. Elle y voyait des labos lugubres, des couloirs aux lumières vacillantes, le visage de l'homme qu'elle pensait peut-être être son allié, déformé, le regard luisant et rougeâtre, un sourire carnassier accroché aux lèvres ... puis une meute de loups, des grondements ... Ils la pourchassaient ! Elle se sentit courir, mais trop lourde pour distancer les prédateurs. Peu importe l'effort qu'elle y mettait. Leur souffle se mit à lui chatouiller la nuque, elle pouvait presque sentir leurs crocs près de sa gorge. C'est alors qu'un poids énorme lui percuta le dos et elle tomba vers l'avant, hurlant à plein poumons ...

Et elle hurla, hurla, ses paumes percutant le sol, égratignant sa peau, alors qu'elle se retrouvait à genoux, tremblante et suffocante. Sous ses doigts, Isobel sentit du bitume. Différent de ce qui devait se trouver normalement sur le plancher de sa chambre. C'est alors qu'elle distingua les voix, jusque là étouffées.

« Mais elle est dingue ! » « Sale garce ! »

Isobel se risqua à ouvrir les paupières, mais les referma aussitôt sous la douleur, alors qu'un coup de pied dans les côtes la faisait se recroqueviller de plus belle. Que lui arrivait-il? Où était-elle ? Elle ouvrit les yeux, et un autre cri étouffé sortit de sa gorge alors qu'elle vit un homme s'accroupir à côté d'elle, la maintenant au sol. Du sang coulait de sa joue. L'avait-elle griffé ? Il posa sa main sur sa bouche pour l'empêcher de faire du bruit, et Isobel roula des yeux terrifiés, distinguant la silhouette d'un autre homme. Ils étaient dans une ruelle, les bruits de la ville étaient lointains, ils devaient s'être éloignés du centre. Il faisait noir, mais Isobel pouvait distinguer leurs yeux malsains, leurs sourires d'ivrognes ... Elle tenta de se débattre, mais elle avait mal partout.

L'adolescente se sentit se déconnecter de la réalité lorsqu'une des mains de l'homme devint baladeuse, tentant de soulever son chandail. Toute la terreur et la douleur qu'elle ressentait disparurent, balayées par quelque chose de beaucoup plus fort, et dangereux. La colère. Une rage à l'état pure. C'était comme si elle avait basculé dans un coin de son esprit, pour ne plus qu'avoir une seule chose en tête : Leur faire mal, comme ils lui avaient fait mal. Un grondement sortit de sa gorge, alors que des crocs apparurent dans sa bouche.

« Mais qu'est-ce que ... »

L'homme baissa les yeux et rencontra le regard devenu bleu vif de l'adolescente. Il n'eut pas le temps d'émettre le moindre son qu'Isobel s'agrippa à lui et planta ses crocs de loup dans sa gorge, éclaboussant de sang les alentours. Projetant le corps convulsant de l'homme, la mutante se redressa sur ses genoux, raclant le sol avec les griffes qui avaient poussé à la place de ses ongles. Un autre grondement sourd sortit de sa gorge, alors que son regard bleu se posa sur l'autre homme, qui était tétanisé. L'adolescente se ramassa sur elle-même, prête à bondir dans sa direction et se défendre. Car tout n'était qu'une question de se défendre ... non ?

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aelinna Castel

Messages : 25
Date d'inscription : 26/08/2014

MessageSujet: Re: Dreams have ways of turning into nightmares. | Aelinna   Mar 9 Sep - 3:50







Ayant passé, pour la plus grande partie de sa vie a courir, notre jeune mutante en avait marre, depuis la première fois elle n'hésitait plus à tuer ceux l'attaquant et aidait tous mutant sur son chemin. Sa maison déjà rempli de gens n'ayant pas trouvé ou autres aller, qu'ils soient mutants ou natifs, la plupart connaissaient son adresse comme étant un refuge. Avec autant de gens dans la maison, il est très normal que Aelinna tente de rechercher la solitude où elle pouvait la trouver et aimant la librairie comme une seconde maison elle s'y retrouvait très souvent.

C'est même ce même endroit qu'elle quittait lorsqu'elle les entendit, ils étaient 2, si l'on pouvait ce fier par le son et l'odeur alcoolisée de leurs respirations. Ce ne fit pas eux qui attira son attention, mais l'odeur les accompagnant, une odeur bizarrement canine qui ne provenait pas d'un chien, mais ce qui semblait être une troisième personne.

Curiosité l'emprênant, Aelinna suivit son nez qui la navigua au travers des rues et ruelles, le bruit d'un grognement purement animal la faisant accélérer grandement. La scène qui l'acceuilli aurait fait crier presque n'importe qui, un homme se tenant la gorge dans une marre dans son propre sang et une jeune femme approchant un second homme, un visage très loin d'être humain indiquant la source de l'odeur canine, les crocs couverts de sang de sa victime et se préparant d'attaque son, d'après ce qu'elle put comprendre, second attaqueur.

Si ce n'aurait pas été l'évidente mutation de la jeune, Aelinna l'aurait probablement laissé continuer, mais reconnaissant la rage purement animal dans les yeux de l'adolescente, elle décida d'intervenir afin d'être sûre que la mutante était lucide de ces actions et ne réagissait pas tous simplement par instinct.

Laissant donc tomber le sac, qu'elle avait oublié était en sa possession, la jeune féline s'approcha rapidement du duo avant de charger l'autre mutante et de prendre soin de ne pas lui faire mal lors de la collision elle tenta de changer l'attention du canin sur elle-même, qui comparé a l'humain, pourrait prendre quelques coups avant de tomber. L'attrapant par les hanches elle l'emporta vers l'un des murs et fixa son propre regard félin sur celui canin de l'autre mutante.


- Pas que je voulais vraiment t'arrêter, mais je vais demander à ce que tu te claire les pensées avant de continuer ton massacre..

Lui dit elle a quelques pouces du nez avant de glisser son regard sur l'homme afin de s'assurer qu'il ne bougerait pas, mais celui-ci pétrifier de terreur ne semblait pas pouvoir bouger d'aussitôt...

- Si tu veux continuer, va-y, j'aiderai à nettoyer par après, mais si tu décides d'arrêter il faut comprendre que je devrai me débarrasser de ta proie toujours vivante et je n'ai pas envie de salir mes vêtements alors dit moi qu'elle est ton choix..?
Thème par Maguitte2008



( [ Hors-jeu ] DSL du délais j'avais brisé mes lunettres, donc difficiles de taper a l'ordi, mais sinon voila... oui pas super mais j'ai eu un manque d'inspi a moitier du texte..=/ )
Voir le profil de l'utilisateur http://twdreborn.forum-canada.com/

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Dreams have ways of turning into nightmares. | Aelinna   Dim 14 Sep - 20:42



Dreams have ways of turning into nightmares.



Isobel ne savait plus ce qu'elle faisait. Tout ce qui comptait pour elle maintenant, c'était d'empêcher l'homme de lui nuire à nouveau. Elle voyait la lueur de terreur dans le regard de son agresseur sans vraiment la comprendre. C'était lui l'être menaçant. Celui qui avait voulu lui faire du mal. Et qui n'hésiterait pas à le refaire. C'était avec cette idée en tête que l'adolescente fit un pas dans la direction de l'homme, montrant les crocs. Toute à sa fureur, elle ne sentit que trop tard la présence intrusive d'une odeur de ... félin ? Quelque chose la percuta brusquement et elle se retrouva presque nez à nez avec une autre fille. Ses yeux bleus rencontrèrent ceux félins de l'inconnue. Par pur mécanisme de défense, elle retroussa ses lèvres en grondant pour faire fuir la menace potentielle. Mais, la surprise aidant, Isobel ne bougea pas d'un pouce.

« Pas que je voulais vraiment t'arrêter, mais je vais demander à ce que tu te claire les pensées avant de continuer ton massacre.. »

Massacre ? Elle ne voulait ... si ? Détournant les yeux du regard félin de son interlocutrice, elle rencontra celui terrifié de l'homme puis le corps encore secoué de tremblements du premier agresseur. C'est à ce moment que l'adolescente remarqua le goût âcre qu'elle avait dans la bouche. Confuse, toujours plaquée contre le mur, elle toucha ses lèvres avec ses doigts où apparaissaient encore ses griffes et y découvrit un liquide rouge. Du sang. Définitivement pas le sien. Son regard balaya à nouveau le corps du premier homme et fit le lien. Avait-elle vraiment sauté à la gorge de quelqu'un ? Était-il ... mort ? Toute à sa confusion et sa terreur grandissante, elle n'écouta pas les dernières paroles de l'inconnue. Elle était beaucoup trop occupée à démêler ses pensées tourbillonnantes, essayant de se rappeler de ce qui s'était passé. Elle s'était couchée et puis ... plus rien ! À part cette vision d'horreur qui s'offrait à elle. Le souffle court, terrifiée, elle tourna la tête vers l'inconnue qui la séparait encore du carnage.

« Je ... je ne veux pas ... pitié ... »

C'était un vrai cauchemar, elle n'allait jamais en sortir !

Hors jeu : Aucun soucis, & ta réponse est parfaite    

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dreams have ways of turning into nightmares. | Aelinna   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes poèmes (By Dreams-of-poetry)
» TNA Turning Point 2004 [MU] :
» Live your dreams
» DB Dreams !
» Turning haiti into a tropical paradise !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metropolis :: Rues et Ruelles-