AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 Besoin d'aide ? [Isobel]

avatar

Alexander W. Queen

Messages : 23
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 23

MessageSujet: Besoin d'aide ? [Isobel]   Mar 9 Sep - 11:16

Se réveiller avec une migraine, ce n'était définitivement pas très joyeux, et il y avait de meilleurs réveils. A vrai dire, cela faisait bien une demi-heure qu'Alex sentait le mal de tête arriver, avec de petites douleurs dans la tête au début. Mais, comme presque à chaque fois, il se disait que ça allait passer. Alors, il ne prenait pas ses médicaments. Il avait toujours l'espoir que ce ne soit pas les prémices d'une quelconque crise de migraines. Peut être parce qu'il en avait marre de prendre des médicaments à chaque fois qu'il avait juste un peu mal. Mais, même lorsqu'il avait un peu mal, cela ne durait pas bien longtemps avant que cela n'empire. Peut être que le professeur se sentait aussi trop dépendant vis-à-vis de ces foutus médicaments. Le fait d'espérer que la douleur passe rapidement entretenait son envie de rester au lit. Il avait juste la flemme de se lever.

Toujours était-il qu'au final, il commençait à avoir sacrément mal à la tête. Alors, Alex se leva pour se diriger directement dans sa salle de bain. Il ouvrit son armoire où il rangeait ses médicaments afin de prendre ceux contre le mal de tête. Le jeune homme prit une pilule, le double de la dose conseillée. Au cours des années, il avait remarqué qu'avec la moitié d'une pilule, comme le conseillait les médecins, cela n'apportait aucune amélioration. Alors, il doublait la dose. Généralement, le mal de tête passait en une heure et demie ou deux heures. Il prit la direction de sa cuisine pour prendre un verre d'eau afin d'accompagner la prise de la pilule. C'est ce qui s'appelle aider à faire passer la pilule. Littéralement.

A l'accoutumé, Alexander ne mangeait pas le matin. Il n'aimait pas cela. Pourtant, on lui avait rabâché les oreilles quand il était enfant sur le côté important de ce premier repas, blablabla... Il était assez grand pour prendre ses décisions lui-même. Mais, aujourd'hui, le jeune homme allait faire une exception. Il prit un morceau de pain pour ne pas avoir l'estomac vide. Il savait que ce n'était pas bon pour son estomac de prendre des médicaments à jeun.

Maintenant, il ne restait plus qu'à attendre que la migraine passe. Ce n'était pas le moment qu'il préférait. Prendre l'air l'aidait généralement. Le problème étant que les bruits de la ville allaient l'achever. Heureusement, Alex avait la parade : écouter de la musique allait filtrer les bruits extérieurs. Normalement, écouter de la musique avec des écouteurs n'aidaient pas. Sauf qu'il avait une sorte de mécanisme pour lutter contre la douleur. Son esprit chantait. A chaque fois, il se mettait à chanter dans sa tête. Le problème était qu'il chantait plusieurs chansons à la fois ce qui faisait un sacré boucan là-haut. Il comprenait pas pourquoi il faisait cela, mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Alors, Alex préférait mettre ses écouteurs afin d'éviter d'avoir encore plus mal à la tête.

Après avoir fait sa toilette, il quitta son appartement pour faire sa petite ballade, écouteurs sur les oreilles. Alex prit la décision de prendre la direction de la bibliothèque. Il avait envie de lire, et le temps d'y arriver, la migraine allait peut être passer. Et, si ce n'était pas le cas, il pourrait être au calme. Une dizaine de minutes avant son arrivée à la bibliothèque, la crise passa, pour son plus grand soulagement.

Alexander rentra donc au sein de la bibliothèque, retirant ses écouteurs. Cette dernière n'était pas pleine, mais déjà bien occupée. En ce début de week-end de nombreux étudiants étaient déjà en train de travailler. Il observa du coin de l’œil les étudiants, histoire de vérifier s'il n'y avait pas certains de ses élèves. Mais, ce n'était pas le cas. Il prit la direction de la section des livres de science-fiction. Il fouilla quelques minutes et son choix s'arrêta sur un livre au sujet de voyage temporel. Puis, il s'installa dans un fauteuil pour commencer à lire tranquillement et profiter de cette matinée de repos.

Toutefois, après une poignée de minutes, sa tranquillité fut perturbée. Une jeune fille, qui devait avoir à peine dix-huit ans, était agitée. Très agitée. Elle était prise d'une sorte de crise d’hystérie avant d'aller se réfugier dans les toilettes. Alex hésita. Ce n'était pas son problème, ce n'était pas à lui de s'en occuper. Mais, il savait qu'au fond de lui, il devait aller jeter un coup d’œil. Ça aurait pu être une de ses élèves. Elle semblait avoir besoin d'un coup de main. S'il avait été dans cette situation, il aurait aimé que quelqu'un se décide à voir s'il allait bien. Puis, il était comme ça. Et impossible de compter sur les autres personnes présentes dans la bibliothèque pour aller voir ce qui se passait.

Le jeune homme se leva de son fauteuil pour prendre la direction des toilettes. Il s'arrêta devant la porte des toilettes pour dame avant de toquer.

- Eh, ça va là-dedans ?
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Besoin d'aide ? [Isobel]   Sam 13 Sep - 4:03

BESOIN D'AIDE ?
isobel & alexander
Une matinée des plus normales. Voilà ce que Isobel pensait vivre. C'était le week-end, elle avait quelques devoirs à faire, et rien ne laissait présager que ça allait tourner à la catastrophe. Après s'être levée tôt, elle descendit pour aller prendre son petit déjeuner. Ses parents dormaient encore. Contrairement à eux, Isobel n'arrivait pas à rester prélassée comme une grande paresseuse dans son lit alors qu'elle avait les yeux bien ouverts. Du moins, lorsqu'elle faisait ses nuits complètes. C'était une toute autre histoire si elle se retrouvait à avoir un mal de chien une bonne partie de la nuit, ou qu'elle se réveillait dans les bois. Peut-être que cette non nécessité d'avoir 9 heures de sommeil complètes était dû à son nouvel état ? Ces derniers temps, quand elle n'était pas malade ou sujette à des crises de panique, elle se sentait en pleine forme. Prête à courir le marathon. Deux à la suite, même. Elle se sentait plus rapide et plus endurante, ce qui était le bon côté des choses. Le mauvais côté ? Les crocs, les griffes, et l'instinct purement bestial qui suivaient par moments des douleurs insoutenables. L'adolescente devait souvent faire preuve de concentration extrême pour ne pas que ses yeux se mettent à briller et pour ne pas commencer à voir les gens comme des morceaux de viande sur deux pattes.

Enfin bref, matinée des plus normales. Après avoir engouffré un solide mais rapide déjeuner, elle prit son sac, mit ses running et empoigna au passage sa veste si le temps se gâtait, puis sortit de la maison en faisant le moins de bruits possible. Direction : La bibliothèque ! Oui, elle décidait d'aller faire ses travaux bien cachée au fin fond de cet endroit pas souvent fréquenté par ceux de son lycée (faut dire qu'ils avaient moins la préoccupation de leurs études qu'à l'université), au lieu de sortir voir des gens. C'était bien de voir des gens de temps en temps, mais l'adolescente n'avait pas la tête à ça. Après avoir pris le bus, elle arriva assez rapidement devant ce grand bâtiment qu'elle adorait tant, et s'y engouffra, saluant la personne à l'accueil qu'elle voyait souvent - autant que quand elle n'était que de passage ou qu'elle travaillait - puis se dirigea vers les rayons qui allaient lui être utiles. Ainsi commencèrent ses nombreuses recherches, qui ne la rebutaient guère. Elle adorait ça même. Être concentrée à cette tâche l'empêchait de penser à autre chose de moins agréable.

Plongée intensément dans l'histoire romaine, Isobel ne prit pas garde aux prémices de ses si nombreuses crises. D'une autre part, elle était très concentrée, et d'une autre, ses crises ne survenaient pour l'instant que la nuit ou dans la soirée. Commençant à avoir chaud, elle enleva sa veste et la posa sur un des fauteuils non loin, ses doigts effleurant les reliures à la recherche de quelque chose d'intéressant. La température continuait à monter, et c'est lorsqu'elle commença à suer à grosses gouttes qu'Isobel revint dans l'instant présent. Fronçant les sourcils, elle leva une de ses mains devant ses yeux. Celle-ci tremblait. Pâlissant, son coeur se mit à s'emballer. Qu'est-ce que ... Non, pas maintenant ! Sa respiration s'accéléra. Elle ne pouvait tout de même pas ... ici ... Reculant d'un pas, les yeux écarquillés de terreur, elle regarda à nouveau sa main et y vit des griffes. S'empressant d'empoigner sa veste pour cacher ses mains, elle regarda les alentours. Personne. Parfait, il fallait maintenant fuir cet endroit.

Elle tenta de faire un pas mais une douleur lui traversa le corps et elle s'agrippa à un rayon, grinçant des dents. Ses yeux tombèrent sur la porte de la salle de bain pour dames. Il fallait qu'elle l'atteigne. D'un geste brusque, faisant tomber quelques livres au passage, elle fila dans cette direction, le front en sueur, cachant toujours ses mains. Pitié, il ne fallait pas que quelqu'un la voit ... Et il ne fallait surtout pas qu'il y ait quelqu'un dans son refuge provisoire. Après quelques secondes qui semblaient s'éterniser en heures, l'adolescente entra dans les toilettes et referma la porte derrière elle. Se dirigeant vers les lavabos, elle lâcha sa veste et s'agrippa à ceux-ci, manquant de tomber. Ses griffes raclèrent le métal alors qu'elle leva les yeux pour rencontrer son propre regard. Lâchant un petit cri devant les deux billes bleues qui la fixaient impitoyablement, elle ferma les paupières, tentant d'inspirer profondément, mais la douleur était trop intense. Elle avait l'impression d'exploser.

Un toquement, suivi d'un « Eh, ça va là-dedans ? ».

Toujours agrippée au lavabo comme si sa vie en dépendant, Isobel sursauta et se tourna vers la porte, lâchant un grognement par la même occasion. Elle posa sa main sur sa bouche et y sentit ses crocs. C'était un véritable cauchemar ! Et il ne fallait pas que l'homme entre. Surtout pas ! D'une voix étouffée et surtout très terrifiée, elle s'exclama :

« Non, n'entrez pas !! »

Autant l'inviter à entrer, ce n'était pas ces maigres paroles qui allaient l'en empêcher ... si ? Un autre éclair de douleur la traversa et un petit cri sortit de sa bouche alors que ses jambes lâchèrent. Tombant au sol, râclant celui-ci avec ses griffes, Isobel se recroquevilla en réprimant un sanglot, collant son front bouillant contre la dalle froide.

code by mirror.wax
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alexander W. Queen

Messages : 23
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Besoin d'aide ? [Isobel]   Mar 16 Sep - 19:25

Il y avait deux choses qui étaient contradictoires. La première étant que la jeune fille qui s'était enfermée dans les toilettes ne souhaitait visiblement pas être dérangée, le soulignant oralement. La seconde étant les bruits étranges qui se dégageaient de la pièce. Alex n'aurait su déterminer avec exactitude ce qu'était ces bruits. On aurait dit des sortes de grognements accompagnés de bruits plus aiguës rappelant ceux de craies sur un tableau noir.

Rien que ces sons étranges auraient forcé le professeur à aller jeter un coup d’œil. Il se passait des choses étranges. De plus, la voix de la jeune fille ne semblait guère assurée. Bien au contraire. Elle était à la limite d'être apeurée. D'autre part, elle ne répondait absolument pas à la question qui avait été posée. Mais, dans l'hypothèse où toutes ces choses ne le poussaient pas à jeter un coup d’œil, l'interdiction d'entrer dans la pièce le pousser à faire l'exact opposé. C'est-à-dire, rentrer dans la pièce. C'était comme si on vous annonçait de ne surtout pas vous retourner, la seule et unique chose que vous aurez envie de faire c'est précisément vous retourner. Dans le cas du jeune homme, c'était exactement la même chose.

Alex jeta un regard circulaire dans la bibliothèque. La plupart des personnes regardaient dans sa direction. La jeune fille hystérique avait attiré l'attention et une majeure partie des personnes encore présentes dans la pièce ne s'étaient pas désintéressées tout de suite de l'affaire. Bien au contraire. Ils semblaient tous attendre la réaction du professeur d'Histoire. Il devait détourner leur attention avant de rentrer dans la petite pièce.

Son regard s'arrêta sur les lampes suspendues au plafond et qui s'arrêtaient à mi-hauteur. Alex se concentra sur l'énergie électrique qui circulait dans la pièce. Il sentait le courant électrique traverser le réseau de câbles pour rejoindre les ampoules. Il se concentra ensuite pour provoquer une surcharge au niveau d'une lampe présente au-dessus d'une jeune femme. Bien que à l'accoutumé, il faisait passer l’électricité par son corps, il n'était pas obligé de le faire. Du moins, dans ce cas, il dirigeait l'afflux électrique des câbles vers la même lampe. Cette dernière explosa, provoquant des cris de stupeurs de la jeune femme, ce qui attira les regards de toutes les personnes dans sa direction.

Alex profita de la diversion pour rentrer dans les toilettes des dames, refermant la porte derrière lui. Dans d'autres circonstances, il s'y serait refusé, mais là, c'était juste plus fort que lui. Et la situation qui se présenta à lui le surprit pendant quelques secondes. La jeune fille était au sol en train de pousser des gémissements. Mais, le plus surprenant venait de son corps. Ce dernier semblait en pleine transformation. Des griffes semblaient sortirent de se mains. Il ne fallait pas être un génie pour parvenir à la conclusion qu'elle était comme le jeune homme : une mutante. Forcément, il se sentait concerné. Elle semblait réellement souffrir. Pourquoi ? Peut être à cause de sa transformation. Il connaissait parfaitement la douleur que pouvait provoquer l'utilisation de certains dons. Avec le sien, il était bien placé pour savoir. Alex s'accroupit à ses côtés, posant prudemment une main rassurante sur le bras de la jeune fille. Avec une voix posée, qu'il ne se connaissait que très rarement, il s'adressa à elle.

- Hé ! Calme-toi. Tout va bien. Je ne te veux pas de mal. Calme-toi...
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Besoin d'aide ? [Isobel]   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je n'ai pas besoin d'aide... Ok, peut-être juste un peu... [pv Saros]
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» Besoin d'aide
» Besoin d'aide pour choisir une base!
» Besoin d'aide pour achat slack polyvalente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metropolis :: Bibliothèque-