AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 Viens avec moi [PV Jenny fawkes]

avatar

Crystal A. Blake

Messages : 177
Date d'inscription : 01/09/2014

MessageSujet: Viens avec moi [PV Jenny fawkes]   Dim 14 Sep - 19:03




Viens

Crystal A. Blake & Jenny C. Fawkes
avec moi






Des après-midi de libre en fac, ce n'est pas ce qui manque.
Surtout à la rentrée. Les cours ne sont pas encore tous en place.
J'ai passé une bonne partie de l'été en vacances et retrouver un peu Métropolis et ses coins sympas me font du bien.
Mes repères: la maison, la bibliothèque, et ici à Edgewater, à l' IoG, l'école pour surdouée.
Je suis arrivée ici, un peu avant mes 14 ans, c'était en juin.
Encore un été qui se préparait, je partirai encore au bout du monde, ou pas.

J'avais entendu un jour, au centre commercial, alors que j'étais en train de boire un smoothie, une amie, que son frère, avait rejoins l'IoG.
Qu'il avait récemment eu un comportement un peu spécial à l'école, et que sa mère l'avait envoyé là-bas. J'en avais entendu parlé: une école pour surdoués.
Et nous étions allées là-bas, pour aller le chercher en fin d'après-midi.
Sa maman nous avait récupérées au centre commercial et nous étions arrivées quelques minutes plus tard devant le dit-institut.

Une immense bâtisse, un parc, bref une école quoi.
Dans notre pays, les valeurs s’apprennent à l'école et l'image qu'elles doivent dégager sont importantes et tout était mis en oeuvre pour que l'oeil, explique au cerveau en un regard qu'ici tout le monde pouvait avoir confiance et que l'on y trouvait le meilleur.

Nous avions passé le portail principal quand un garçon se mit à courir dans notre direction.
"Gabriellleeee !" avait-il crié dans sa course.
J'en ai vite déduit que le jeune garçon était le frère de mon amie.

Il était suivi par un homme, dans un costume assez classique, qui lui donnait une image de vieux professeur d'histoire.
Il nous rejoignit rapidement et se mit à discuter avec la mère de l'enfant.
Moi, j'admirais le paysage.
A vrai dire, je me demandais la vue que l'on pouvait avoir du toit.
C'est à ce moment que l'homme me fit un drôle de sourire, que je ne relevais qu'à peine, plus occupée à me demander, comment me téléporter là-haut pour admirer la vue.

"Dites au revoir à Monsieur Barrow les enfants. Vous le verrez à la rentrée"

Et à l'unisson, nous avions saluer l'homme toujours très souriant.
La mère partait devant, suivie de ses deux enfants.
Je ne les avais pas vu rejoindre la voiture.

"Mademoiselle, si le toit vous intéresse, revenez demain, à la même heure, en attendant sortez de vos rêveries, et rejoignez donc votre accompagnatrice, avant qu'ils ne partent sans vous" me dit l'homme avec un large sourire.

Je n'avais pas remarqué mais effectivement, ils étaient quasiment arrivés à la voiture.
Je remercia Mr Barrow, et les rejoignit en courant.

Ce n'est que le soir, couchée dans mon lit, en repensant à cette journée, que je me remémorais cette phrase.
Je n'y avais pas du tout prêté attention, mais maintenant, claire comme de l'eau de roche, elle me fit me redresser dans mon lit.

Comment cet homme avait su pour mon envie d'aller sur le toit?
Était-il un mutant?
Je sais que je ne devais pas exposer mon pouvoir; voilà la seule consigne à laquelle je ne voulais pas déroger, venant de mon père.
Mais ce que m'avais dit cet homme m'avait intrigué au plus haut point.
Du haut de mes 13 ans et demie, je n'avais encore jamais rencontré de gens différents comme moi.
Je sais qu'ils existent, on nous le rappelle bien suffisamment dans les médias.
Mais jamais, je n'en avais rencontré.
Demain, j'irai revoir cet homme.

Et le jour suivant, 17h passées, je m'étais téléportée derrière un arbre devant l'immense portail.
Je fis quelques pas, pour me retrouver face à l'entrée, quand une voix me fit sursauter derrière moi.

"Pas trop longue la route pour arriver ici?" me demanda l'homme de la veille, toujours un sourire accroché aux lèvres.

Quand je me téléportais, j'étais plutôt discrète.
Même devenue une experte en camouflage et arrivées en silence.

L'homme me tendit la main, que je pris et je le suivis.
Passant le portail, une jeune femme nous attendais à l'entrée du bâtiment.

"Jen' pardonnes moi mon absence, pour l'inventaire de la bibliothèque."

La jeune femme ne dit rien et m'offrit simplement un sourire.

"Je te présente Jenny"

"Enchantée, je m'appelle Crystal"

Et tout s'est enchaîné très vite.

Nous avons discuté autour d'un chocolat chaud.
L'homme me rassura, me confirmait qu'ici, on pouvait m'apprendre à vivre en harmonie avec le pouvoir que j'avais.
Tout me rassura, leur sourire, leur voix sereine. Leur aisance à parler de ce que j'avais caché au monde jusqu'à maintenant.

Comme j'allais à l'école à Midtown à la rentrée, il me proposa de passer une heure ou deux ici le soir, après les cours.
Comme un suivi, un cours particulier.
Et que je pouvais passer ici quand je le voulais durant l'été.

Cette année là, j'avais dis à mon père, que je voulais rester ici pour les vacances.
Que je m'étais fait plein d'amis et je ne voulais pas les quitter. Énorme mensonge, je n'étais pas fière, mais je ne pouvais pas lui dire ce que j'avais prévu: de retrouver les gens d'Oxana.
Il était débordé par son travail, et m'avait dit que si je ne m'ennuyais pas ici, il n'avait pas de raison à ce que je me force à partir à l'étranger.

Ce jour là venait de changer ma vie.
Je venais de rencontrer Jenny et Jackson.

J'avais pu venir ici souvent, je pouvais enfin parler de mon pouvoir, de cette facilité que j'avais à rallier l'espace et le temps en un battement de cils. Et ils avaient fait de moi, ces quatre dernières années, une jeune femme épanouie.

Je n'en ai jamais parlé à mon père.

Encore aujourd'hui, je viens là de façon assez discrète.
Mais j'avais toujours ce même plaisir à retrouver ce portail, ce parc et l'entrée du bâtiment.
Je passais la grande porte et retrouvais le bureau de Jenny vide.
Je croisa Jackson, qui me fit l'un de ces plus beaux sourires.
Aujourd'hui, du haut de mes 18 ans, j'avais du mal à rester insensible à son charme.
Je ne m'éternisais pas dans le couloir. Je venais de disparaître devant l'homme afin de rejoindre la terrasse à l'arrière du bâtiment.

Je reconnu de dos, la raison de ma visite.
Elle était toujours aussi belle.
Ses beaux cheveux bruns, sa taille fine.
Elle avait été pour moi toute ces années, la femme de ma vie.
Elle avait été la présence féminine que la vie m'avait arrachée trop tôt en me volant ma mère.

J'étais venue aujourd'hui, un peu timide.
J'avais quelque chose à lui demander.
Pas grand chose, je voulais savoir si elle accepterait de passer la soirée avec moi.
Mon père n'étant pas à la maison depuis Jeudi, et ne rentrant pas avant Dimanche, et moi n'ayant rien de prévue demain. J'aurais bien aimé qu'elle vienne dîner à la maison, qu'elle reste dormir et que nous passions la journée du samedi ensemble.
Je n'avais jamais osé.
Je n'avais jamais mis quoi que ce soit en lien avec Oxana, dans mon quotidien.
Je ne voulais pas que papa le sache. Je n'avais encore pas réalisé que papa, savait tout, toujours tout. ;)
Et en profiteuse de première classe, la maison pour moi seule, j'en profitais pour inviter du monde, et pas n'importe qui, Mlle Fawkes, mon amie de toujours.



Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
» Viens avec Elodie à la plage.
» Un petit oiseau, un petit poisson, ... (Libre)
» Ça faisait longtemps... [Pv Barrane]
» Viens avec moi je t'emmene d'écouvrir ma vie (Ame brulante )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metropolis :: Institut of Genetic-