AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Jeu 16 Oct - 1:54



Un beau début après-midi,  un coin tranquille au fond du bois de Metropolis laissait place au surnaturel... Non, en y repensant, on ne pouvait plus vraiment parler de surnaturel dans ce cas car, après tout, qu'y avait-t-il de plus naturel que l'évolution. Et l'évolution de l'homme, Jonathan Fleisher en faisait parti. Doué d'un don extraordinaire, Jonathan était capable de se déplacer très rapidement, c'était en tout cas les conclusions qu'il en avait tiré, à chaque utilisation de son pouvoir il essaye d'en apprendre un peu plus. Jusqu'à présent il n’était pas capable de grand chose, il arrivait à se déplacer rapidement sur de très courtes distances, ce qui pouvait se rendre utile certes mais ce qu'il souhaitait réellement, c'était pouvoir parcourir la ville à toute vitesse avec un contrôle parfait, ne pas avoir peur de finir par s'écraser comme une crêpe contre quelconque obstacle. Si il voulait réussir cela, son cerveau se devait de fonctionner plus rapidement, bien qu'il faisait des progrès la dessus, ses réflexes augmentaient mais, ce n'était pas suffisant.

Un fracas se faisait entendre dans le bois, notre jeune adolescent était au sol au pied d'un arbre qu'il venait visiblement de heurter. Le souffle coupé, Jon' mit quelques instant à reprendre ses esprits, laissant échapper un juron il frappa le sol avant de se redresser péniblement. Il venait une nouvelle fois d'échoué à tenter de se faufiler à toute vitesse au travers des arbres. Il était loin de se donner à fond et heureusement d'ailleurs, à cette vitesse ça faisait déjà mal de se prendre un arbre alors plus vite ce serait bien pire pour son petit corps. Jonathan n'en pouvait plus pour la journée, à force de trébucher ou de se prendre des arbres, il avait récolter un bon nombres de marques, il était temps pour lui de s'arrêter là pour aujourd'hui. Enfilant sa veste qu'il avait accroché à un arbre, plaçant une casquette, qu'il avait réussi à dégotter la veille, sur sa tête, Jonathan fit tranquillement route vers la ville.

Les mains dans les poches, la tête baissée, l'adolescent arpentait les rues de Metropolis à la recherche d'un spot où il pourrait faire la manche, ça le faisait toujours chier de devoir faire ça mais, il avait pas vraiment de sources de revenues. Si seulement il avait toujours son ancien appareil photo sur lui, il pourrait peut être vendre quelques clichés à des journaux ou des trucs dans le genre. Problème, se racheter un appareil dans sa situation... C'était vraiment la galère pour le jeune homme. Il hésitait parfois à retourner chez lui, par pour y rester mais, pour prendre quelques affaires ou bien des trucs utiles cependant, il avait peur de tomber nez à nez avec ses parents.

Jonathan continuait sa marche, il était dans une rue semblant assez bien fréquentée, il s'adossa contre le mur le plus proche et se laissa glisser pour s'asseoir tout en soupirant, il ressentait encore les douleurs de son entraînement. Jon' retira sa casquette et la déposa devant lui pour qu'on puisse lui laisser quelques pièces, peut-être qu'aujourd'hui sera un bon jour. Quelques regards le jugeait de temps en temps mais, peu lui laissait quelque chose. Si seulement il avait une guitare ou si il savait danser ou quelque chose d'autre, sa pourrait sûrement l'aider mais il n'a aucun de ces talents. Il pourrait faire une démo de son pouvoir mais, cela ferait sûrement plus fuir les gens qu'autre chose et surtout attirer les mauvaises personnes, sa jeunesse parvenait tout de même à attirer la pitié de quelques personnes  mais pour l'instant il était loin de pouvoir se payer un bon repas.


Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Crystal A. Blake

Messages : 177
Date d'inscription : 01/09/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Jeu 16 Oct - 10:18

Je venais de sortir de fac pour ma pause déjeuner.
Les repas proposés à la réfectoire, ne valaient en aucun cas, les bagels de chez Tommy’s.
Je sortais souvent le midi pour manger avec des amies, Jade plus particulièrement.
Mais ce midi, l’homme de sa vie l’attendait, ils allaient faire un tour de shopping en amoureux.
Autant dire qu’il était quasiment sûr, que je ne la verrais pas en cours cet après-midi.
Le temps était plutôt maussade, parsemé de quelques éclaircies. L'automne faisait son petit bout de chemin.
Bientôt, il faudrait retourner à la garde robe adéquate. Et je réfléchissais à quelques achats qui pourrait agrémenter mon dressing actuel.
Papa, comme tout les pères, soupirait quand il me voyait parti pour une session shopping. Mais il aimait que je fasse un défilé de mes achats comme quand j’avais dix ans à mon retour.
Il était fier de moi, comme j’étais heureuse de l’avoir à mes côtés.
Il m’était inconcevable de ne plus partager mon quotidien avec lui, et je pense qu’il était du même avis.

Arrivé devant le comptoir du vendeur, j’arborais mon plus beau sourire.
Déjà un moment que nous fréquentions cette adresse avec mon amie et nous étions devenues des habituées. J’avais vraiment faim.
Quand le jeune serveur me vit, il répondit à mon sourire.

Je vous prépare ça sans que j’ai rien eu à lui dire.

Je me sentais flattée.

Je patientais, regardant mon téléphone, pour consulter mes mails.
Tiens, j’avais une livraison prévue à la sortie des cours.
Mon don me permettait de me téléporter où je voulais, quand je voulais, pour résumer.
Autant vous dire que quand l’idée de devenir coursière m’a traversé l’esprit, j’avais pas hésité.
Et j’ai organisé tout ça, les livraisons, aux quatre coins du globe, pour me faire un peu d’argent de poche.
Les débuts avaient été difficile pour moi. Je ne maîtrisais pas totalement mon pouvoir.
Il m’arrivait de ne jamais arriver à destination, de me perdre, ou même de ne pas arriver à revenir à cause de la fatigue.
J’avais eu peur un paquet de fois, et j’avais pris des risques parfois, complètement démesurés.
Jackson m’avait repris à l’ordre. Et depuis, j’organisais des livraisons bien préparées et j’avais un panel de clients réguliers.

Sortie de ma réflexion pour cette livraison, je retournais mon regard vers le vendeur qui venait d’apparaître. Il me tendait deux sacs, ce qui nous surpris tout les deux.

Votre amie n’est pas là ?”

“Et non désolé ! Allez ce n’est pas grave, j’ai une faim de loup, je mangerai bien tout ça


Le serveur me sourit, et je réglais mes achats.

Je me retrouvais avec deux bagels, une salade, deux smoothies, deux cafés et deux bagels sucrées. Et les bras chargés pour la peine. Je me suis dit que je n’irais pas jusqu’à notre banc, je risquerai de tout faire tomber en route.

En marchant pour trouver un endroit plus près pour manger, je vis un jeune garçon, il semblait avoir mon âge, assis au pied du mur, du vieux bâtiment qui servait avant d’internat pour le collège et la fac.
Il n’avait pas l’air très heureux, même pas mal abattu.
Il me paraissait si jeune pour avoir autant de peine sur les épaules.
Je vivais dans un monde rose grâce à mon père, mais j’avais tendance à oublier que tout le monde n’avait pas cette chance.

Je m’approchais, et me laissais glisser contre le mur près de lui.
S’il fallait qu’il soutienne ce mur, alors autant le faire à deux, ça serait plus facile.
Désormais assise à côté de lui, je le regardais, il n’avait vraiment pas l’air en grande forme.
J’avais posé mes sacs à côté de moi.

“Est ce que ce mur n’est pas trop lourd pour toi tout seul ?” lui demandais-je avec mon sourire plein de candeur. "Ça doit creuser de soutenir un édifice de cette taille là ! C’est l’heure du déjeuner, fais une pause, il ne va pas s’écrouler, je t’aide !" J’espérais que ma pointe d’humour le ferait sourire. J’abordais souvent les gens de manières amusantes, pour détendre l’atmosphère. "Tu veux un bagel ?"

Après tout, j’en avais deux. Et un sourire à redonner à ce visage. J'espérais juste qu'il ne fuit pas, parce que oui, dans ce monde devenu si méfiant, les gens avaient parfois des réactions, que depuis mon nuage, je ne comprenais pas toujours.

Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Jeu 16 Oct - 23:02



Toujours assis contre le mur, le jeune adolescent restait attendre patiemment. Sa casquette, posée devant lui sur le sol, n'avait à l'intérieur que quelques pièces, rien d'extraordinaire et certainement pas de quoi se payer un festin de roi. Jon' se demandait également, comme chaque jours maintenant, ce qu'il ferait ce soir, il se retrouvait toujours à improviser mais, un jour les militaires finiront par lui tomber dessus et il serait alors en bien mauvaise situation.

Alors qu'il laissait libre cours à ses pensées, Jonathan ne remarqua pas la jeune femme qui s'approchait de lui. Ce fut lorsqu'elle vint s'installer à ses côtés qu'il releva rapidement la tête histoire de voir qui venait le voir. Il avait peur que se soit un traqueur mais, il eu vite fait remarqué que ce n'était pas cela, tout du moins en apparence cependant, comme l'on pouvait dire souvent par ces temps-ci, les apparences peuvent être trompeuses mais, ne l'espérons pas.
Jonathan étudia rapidement la jeune femme, une rouquine assez charmante, ayant probablement le même age environ, elle semblait vouloir juste apporter un peu de compagnie à l'adolescent, ce qui était sympa à voir, peu de gens le feraient. Elle l'aborda avec une pointe d'humour ce à quoi, Jon' répondait tout en rentrant dans le jeu :

- Quoi, j'ai l'air si faible que ça ? Et bah, content de voir la relève arriver alors.

Un léger sourire se dessinait sur le visage de Jon', d'abord méfiant de voir qu'on l'abordait comme cela, n'étant pas habitué, mais, la jeune femme semblait plutôt sympathique, elle ne montrait pas de mauvaises intentions, au contraire alors, il n'allait pas la rembarrer. Le petit sourire de notre jeune homme vint s’agrandir lorsqu'elle lui proposa si il souhaitait un bagel, son estomac semblait lui indiquer la réponse à donner.

- Je suis à un stade où je peux pas refuser une proposition comme celle là mais, tant qu'il te reste de quoi manger aussi.

Il tenait pas à être le seul à manger bien qu'il avait remarqué qu'elle avait deux sacs avec elles et qu'il suspectait donc qu'il y avait assez pour qu'elle puisse en garder pour elle. En tout cas il était content de tomber sur une personne comme elle, c'est toujours plaisant de recevoir des actes de générosités, surtout quand on est dans la galère comme Jon', peu de personnes sont comme cela par les temps qui courent, malheureusement.

- Alors, à qui je dois l'honneur de toute cette générosité ? Moi c'est Jonathan.

Un peu de civilité pour le jeune homme qui souhaitait après tout savoir le prénom de la personne qui lui venait en aide. Jonathan en profitait pour se redresser un peu, se tenir droit, tenter de paraître un peu moins misérable.

Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Crystal A. Blake

Messages : 177
Date d'inscription : 01/09/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Lun 20 Oct - 12:29

Le jeune homme tourna enfin la tête vers moi, pas totalement rassuré. Comment l’être quand on nous bombarde que les mutants sont partout, qu’ils sont des monstres, prêt à vous égorger en place publique. Je vous l’avoue, je noircissais le trait, m’enfin parfois, mieux valait être sourd que d’entendre les ignominies que l’on pouvait balancer sur les gens qui comme moi avaient un don. Bien souvent, des rumeurs, des racontars, mais en réalité, nous étions des gens normaux, avec la possibilité de faire quelques trucs cool en plus.

Il me fixa un instant et me dit:

Quoi, j'ai l'air si faible que ça ? Et bah, content de voir la relève arriver alors.

Répondre à l’humour, voilà le meilleur moyen de dire bonjour en retour à un inconnu.

“Je ne juge pas, mais tu n’as pas l’air totalement dans ton assiette !” lui ai-je répondu en lui tendant le sandwich que je lui avais proposé.

Il l’avait accepté et c’était tout à son honneur.

Même si les murmures de l’estomac ne sont rarement notre principal soucis, le mien comme le sien, ne refuseraient pas une collation. Après tout, c’était l’heure du déjeuner et personne ne pouvait résister à  un Bagel de chez Tommy’s !

”Ne t’inquiète pas, j’en ai pour deux, sauf que le deux en question, est partie flirter avec son copain et m’a laissé un pauvre menu Bagel orphelin sur les bras.”

Je finissais ma phrase avec un clin d’oeil, petit tic que j’avais quand je me sentais bien avec quelqu’un. Je terminais de déballer notre repas, et nous allions enfin pouvoir manger.

En attaquant le smoothie pêche, je proposais le second à mon acolyte de pique-nique.

Alors, à qui je dois l'honneur de toute cette générosité ? Moi c'est Jonathan.

Les bagels déliaient les langues et me voilà à discuter avec un inconnu, vraiment sympa et je dirais bien elevé.

”Enchantée Jonathan, moi c’est Crystal. Et ma générosité n’est rien d’autre qu’un petit bagel abandonné qui cherchait âme charitable pour s’occuper de son sort. Non sincèrement, ce n’est rien et ça me fait plaisir de partager ! Mais du coup, tu es en pause déjeuner aussi ?”

Ma naïveté laissait comme à son habitude une candeur à mes phrases et mon visage, que je ne soupçonnais pas moi-même. J’étais quelqu’un de naturel, un peu curieuse, mais loin de cette curiosité mal placée et malsaine que l’on croisait de plus en plus.
Non je voulais juste savoir si mon bagel et ma compagnie, pouvait égayer la journée de ce garçon.
Je ne comprends pas, qu’on puisse avoir les épaules aussi lourdes à notre âge, autant l’aider à supporter sa peine comme on pouvait.

Moi je m’affalais contre le mur, alors que lui se redressait. Les hommes et leur prestance. On dirait mon père, toujours droit comme un “i”.
Moi c’était la pause, je relâchais un peu.

“Tu as cours cet aprem’ ?”

Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Mar 21 Oct - 0:13

C'est  vrai qu'il n'était pas vraiment dans son assiette, mais ça, ça durait depuis le moment où il était à la rue. Il arrivait tout de même à garder espoir, qu'il arriverait bientôt à sortir de cette galère. En attendant, ce qui lui remontait le moral c'était son pouvoir, contrairement à ce que pouvaient rabâcher tétés, journaux et autres médias sur les mutants, Jon', lui, était content d'en être un, il aimait en découvrir un peu à chaque fois sur ses capacités. Hélas à chaque fois qu'il terminait de s'entraîner il devait retourner faire face à la réalité. De temps à autre, il arrivait qu'un bon jour ce profile à l'horizon, un jour de chance, aujourd'hui en était visiblement grâce à cette jeune jeune fille qui venait partager ce qu'elle avait en trop.

- Merci, c'est vrai que je peux pas vraiment dire le contraire. répondait-il tout en attrapant la nourriture alléchante qu'on lui tendait.

Elle avait donc avec elle une part en trop, qui visiblement était destinée à quelqu'un d'autre, sauf que ce quelqu'un d'autre avait, à ses dires, un rendez-vous. Tout ça soulageait l'adolescent de savoir qu'elle avait de quoi manger également et qu'on ne lui donnait pas tout.

- Je devrais remercier également ton amie alors pour délaisser sa part.

C'est alors la conscience tranquille que Jonathan déballait son bagel tandis que les présentations se déroulait. Crystal, c'était un joli nom, il n'avait jamais ce prénom là auparavant.

Alors qu'il dégustait son sandwich, Crystal exprimait son plaisir de partager ce qu'elle avait, ce à quoi Jon' y répondit avec un grand sourire pour la remercier de cela, tout le monde n'étant pas comme ça. Elle lui demanda par la suite si il était en pause déjeuner, il ne savait pas trop quoi répondre alors :

- Et bien, en quelques sortes, oui...

Ce n'était pas faux après tout, il avait fait une pause déjeuner, ou du moins, recherche de déjeuner, pendant son entrainement dans la forêt mais, c'est surtout son corps, qui récoltait coups bleus sur bleus, qu'il l'avait forcé.

La jeune fille demanda ensuite à Jonathan si celui ci avait cours dans l'après-midi, il lâcha alors un soupir sans s'en rendre compte, il repensait au lycée qu'il avait quitter comme sa maison, du jour au lendemain. Bien que ce n'était pas le plus populaire, il avait tout de même quelques amis, il se demandait ce qu'ils devenaient. Jon' ne pouvait se permettre d'y retourner, son père avait probablement mentionné sa fuite à Aleid alors, continuer à se montrer là-bas serait pas des plus ingénieux.

Jonathan se sortait de ses pensées puis tourna la tête vers Crystal afin de lui répondre :

- Euh, non je... j'ai arrêter le lycée depuis quelques temps...

Bien que Crystal semblait fort sympathique, il ne savait pas trop si il pouvait lui dire plus, suivant ce qu'il pourrait dire cela pourrait déboucher sur d'autres questions et comme il était un piètre menteur, elle pourrait facilement additionner a+b et déduire ce qu'il y a à déduire, il y avait tellement d'anti-mutants dans cette ville et c'est malheureusement pas marqué sur leurs fronts, qu'il devait faire attention. Jon' tentait alors de redirigé la conversation sur elle :

- Et toi ? j'imagine que oui du coup. Qu'est-ce que tu étudie ?
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Crystal A. Blake

Messages : 177
Date d'inscription : 01/09/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Mar 21 Oct - 18:09

Je décidais de jeter un sort à la salade pour commencer.
Elles étaient vraiment bien garnies ces salades composées.

”Mon amie est une lâcheuse de première classe, quand elle a besoin de moi, je suis toujours là pour elle, mais quand sa moitié est dans les parages, je disparais.. enfin histoire de fille !”

Le jeune homme prenait bien sa pause. Quelle bonne idée que de s’arrêter le midi pour manger. Je remerciai chaque jour son créateur: MR PAUSE DEJEUNER
Mais sa réponse suivante m’étonna. Il avait arrêté l’école, le “quelque temps” laissait planer un doute sur le “depuis combien de temps” en question. Etonnant de nos jours de ne pas poursuivre ses études.

“Tu travailles alors? Moi aussi, j’ai un petit job pour aller avec mes études.”

Oui je suis la spécialiste du “racontage de vie”. Quoi? J’étais une étudiante normale après tout, qui aimait se confier, rencontrer des gens, discuter. La seule différence, est que je suis une mutante.

“Euh, oui en temps normal oui, mais j’ai bien envie d’autre chose qu’un cour de socio. Je pense que je vais m’offrir le droit de sécher cette matière. Et de prendre mon aprem. Et toi, le programme en vue de cet aprem, pas trop pénible ?”

Cela ne m’arrivait pas souvent, mais j’avais vraiment aucune envie d’écouter ce prof endoctriné par ce qui se passe sur terre, qui quand il en avait l’occasion, casait un : les mutants ne sont pas bon à fréquenter.

“Autant dire.. le prof est un con.. Je ne connais pas ton avis sur les mutants, mais pour ma part, je pense que cette chasse aux sorcières est complètement disproportionnée. Il y a plus dangereux que les mutants.. m’enfin excuse moi, à repenser à l’argumentaire de ce prof, ça m’énerve. Et je dois t’ennuyer avec tout ça !”

Je souriais rapidement avant de replonger dans ma salade.

“Ah et je suis en étude de l’art, je veux devenir une éminente graphologue !”

Je rigolais quand je m’entendais prôner mon discours. J’avais envie de réussir, pour que mon père soit fier de moi, pour donner une raison de plus à ma vie.

“Mais du coup, tu travailles dans le coin? Je passe souvent par ici, je tends jusqu’au parc parfois pour manger le midi.”


Je continuais mon repas, le ciel était quand même pas mal menaçant.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Mer 22 Oct - 0:08



Jonathan serait seul il se jetterait sur la nourriture sans retenue mais, aujourd'hui, ayant de la compagnie, l'adolescent se tenait, mangeant tranquillement et proprement surtout.
Il s'apprêtait à terminer son sandwich tandis que Crystal racontait son "histoire de filles", ce qui le fit sourire.
Lorsque Jonathan eu mentionner qu'il avait quitter l'école, la jeune fille sembla légèrement surprise et voulu savoir si il travaillait par conséquent. Travailler... il le souhaiterait tellement, avoir un peu d'argent en ce moment l’arrangerait grandement mais, il ne savait que faire sur ce point, il avait un peut peur de sortir de l'ombre. Crystal elle, en avait un de travail qui plus est en plus de ses études, il l'enviait.

- Non plus malheureusement.

Jon' continuait de manger, de ce côté là il se régalait, ça faisait un moment qu'il n'avait pas pu apprécier un bon repas comme cela, c'était loin des petits trucs qu'il arrivait à se payer en faisait la manche, il pouvait remercier le destin de lui avoir mit cette jeune fille sur sa route.

- Le programme de cet aprèm' ? Mmh et bien bonne question, je ne sais pas vraiment, me balader dans les rues probablement.

Puis Crystal vint à parler de son prof' de socio', elle ne semblait pas l'aimer beaucoup et la raison intéressa fortement notre jeune adolescent. Elle n'était donc pas une anti-mutante au contraire, elle semblait être de leurs côté. Il commençait alors à se méfier un peu moins de la jeune fille, c'est donc un peu plus décontracté qu'il lui répondait rapidement :

- Non non au contraire, je pense exactement la même chose. Ça fait plaisir d'ailleurs de voir enfin quelqu'un qui pense comme moi il ne sont pas nombreux ces temps-ci, malheureusement. Je n'ai jamais vraiment comprit cette haine envers les mutants, ils sont tout aussi humain. Enfin...

Bien qu'il aimerait pouvoir le dire que lui même était un mutant, il se retenait, on ne sait jamais, tout ceci n'était qu'aussi bien un piège pour le faire avouer ou bien il devenait juste trop parano. Mais il avait tout de même du mal à croire que Crystal était une mauvaise personne, elle semblait dire la vérité, il se sentait pouvoir lui faire confiance. C'est alors qu'il discuta un peu plus de sa situation :

- En fait je suis à la rue, et si tu veux tout savoir j'ai fuis de chez moi lorsque... Mon père à levé la main sur moi plus que de raison. Du coup voilà, je me retrouve à errer ici et là dans Metropolis. Je sais pas trop pourquoi je te raconte ça mais voilà...

Tout cela ne ferais certainement qu'entraîner plus de questions qu'autre chose pour Crystal, il aurait mieux fait de trouver autre chose à dire mais c'était trop tard. Perdant de son sourire et tirant un peu la gueule, il continua de manger, il n'aimait pas trop devoir avouer qu'il était vraiment dans une sale galère.

Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Crystal A. Blake

Messages : 177
Date d'inscription : 01/09/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Lun 27 Oct - 19:27

J’attaquais le deuxième bagel, en souriant, j’avais rudement faim. Et discuter me donnait encore plus d’appétit.
Je fus surprise qu’il n’avait pas de travail non plus.
Je mis quelques instants à réfléchir à ça, avant qu’il ne change de sujet.
Sujet qui m'intéressait tout autant: celui des mutants.
Je me sentais rassurée de voir qu’il semblait confiant face à la “menace” mutante, que je n’étais pas. En même temps, il l’ignorait. Mais il m’offrait la grâce de nous considérer comme des humains. Toujours en ignorant ce que j’étais vraiment. Et il ne m’en fallait pas plus pour que je réduise cette retenue que j’avais sur ce que je disais. J’étais assez franche quand je parlais.

“Ça c’est cool, parce que c’est rare de pouvoir parler ouvertement des mutants, sans se faire rabrouer ou considérer comme pestiférée. Je ne comprends pas non plus cette haine.. Et les gens sont tendus à cause de ça; Pour te dire, par exemple l’autre soir, on était de sortie avec une amie, mais il était tard et j’ai trouvé que l’agent de surveillance qui nous a contrôlé était carrément dingue. On était seules, tard la nuit, du coup, forcément pour lui on était des mutants et on faisait quelque de chose de mal.”

Je m’étais carrément laissé aller à lui raconter ma vie, sûrement le fait que nous ayons le même âge, ce qui détruit pas mal de barrière de dialogue. J’aurais voulu continuer, lui dire que le comportement violent et déplacé de ce garde, m’avait forcé à utiliser mon don, pour nous éviter des coups gratuits et une “quasi exécution publique”, que je nous avait téléporté mon amie et moi vers chez elle et qu’au final, les plus dangereux dans l’histoire c’était eux.


“Moi c’est le comportement excessif de ce garde que je trouve dangereux et nocif pour la société”

Mon sac vidé malgré lui le pauvre, je lui souriais.

“Il reste un smoothie, du café et un bagel en dessert, alors sers toi, n’hésite pas” lui annonçais avec mon enthousiasme légendaire.
Enthousiasme que je pensais à toutes épreuve, mais pas à celle-ci.
Sa phrase me laissa pantoise.

En fait je suis à la rue, et si tu veux tout savoir j'ai fuis de chez moi lorsque... Mon père à levé la main sur moi plus que de raison. Du coup voilà, je me retrouve à errer ici et là dans Metropolis. Je sais pas trop pourquoi je te raconte ça mais voilà…”

Je déglutis comme je pouvais ma gorgée de smoothie, le regardant avec mes grands yeux ronds.

“Waoh.. Ok, mais pas de soucis, je comprends, t’en fais pas. Et moi qui te parle de mes petits soucis d’étudiante. Mais du coup, tu.. dors où? Tu fais quoi de tes journées? Tu vas retourner chez toi?”
Un léger silence et je finis par me taire, honteuse, dans ma candeur que de m’être laissé ainsi emporté et ce qui avait du le mettre mal à l’aise.

“Je suis désolée..”


Je me demandais soudain comment l’aider..
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Mar 28 Oct - 22:39



Chacun des deux jeunes semblait content d’être sur la même longueur d'ondes sur le point mutant. C'était pas vraiment comme si on trouvait des adhérent à la cause mutant à chaque coin de rues.
Crystal se livra ensuite sur une expérience récente qu'elle avait eue récemment avec une amie.

- Je comprend. C'est malheureusement le monde dans lequel on vit maintenant...

Et s'en était triste. Il souhaiterait pouvoir être capable de le changer mais qu'était-il pour ? Un simple adolescent, mutant, qui ne contrôle pas ses pouvoirs et qui plus est à la rue.

- Ils vous est rien arrivé de grave avec ce garde au moins ?

On entendait souvent tellement de rumeurs ici et là qu'il se retrouvait  à s'en inquiéter mais, après tout, elle était là pour en parler et semblait en excellente santé.
Crystal lui indiquait ensuite qu'il restait encore de quoi manger pour Jon' alors celui-ci se saisit du smoothie et l'entama. Ça lui faisait plaisir d'avoir le droit à un petit plaisir culinaire comme ça, depuis un certain temps maintenant, il devait se contenter du minimum.
Après que Jonathan se soit finalement dévoilé sur sa situation actuelle, Crystal souhaitait savoir ce que le jeune garçon faisait de ses journées et si il prévoyait de retourner chez lui. Sur ce dernier point, Jonathan y répondit rapidement :

- Rentrez chez moi ? Sûrement pas. Je crois que, de toute façon, même si je le voulais, je serais certainement plus le bienvenue. Sinon, je dors un peu ici et là, j'essaye d'éviter les militaires. Pour mes journées, c'est pas la folie c'est sur, la plupart du temps j'essaye de trouver de quoi avoir à manger, et visiblement la chance était avec moi aujourd'hui, le reste du temps, j'aime bien courir un peu, ça me fait un peu oublier la situation pendant un moment.

Sans savoir vraiment pourquoi, Jonathan se sentait en confiance avec la jeune fille, ce qui faisait qu'il arrivait plus facilement à se livrer. Au fond de lui il souhaiterait lui dire qu'il était un mutant, après tout elle ne le prendrait sûrement pas mal et ne fuirait pas mais, il se retenait tout de même par précaution.
Après un léger silence, Crystal enchaînait, se disant désolé. Jonathan lui répondit alors tout en lui adressant un léger sourire :

- T'as pas à être désolée, c'est pas de ta faute.

Ce n'était après tout pas de sa faute si il en était là et elle ne pouvait pas savoir.
Jonathan en profita pour terminer rapidement son smoothie, puis enchaîna avec le café, c’était pas trop son truc d'habitude mais, là, il le buvait sans broncher.

Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Crystal A. Blake

Messages : 177
Date d'inscription : 01/09/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Ven 7 Nov - 22:29

“Je comprend. C'est malheureusement le monde dans lequel on vit maintenant…”

Il avait banalement raison, et sa compassion me toucha en plein coeur. Enfin quelqu’un qui comprenait réellement que nous n’étions pas des monstres.

“Euh non.. j’ai su faire en sorte que cela se termine plutôt bien”

L’envie me démangeait de lui dire qui j’étais, ce que j’étais capable de faire.
Et après tout que pouvait faire un garçon de mon âge, si jamais il apprenait ma nature.
Est-ce que lui en serait hein? Ca pourrait expliquer sa situation actuelle.

Il me confia qu’il ne retournerais pas chez lui, même s’il le voulait.. Je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé mais rien de bien réjouissant. Entre la violence de son père et son apparente solitude, je ne pouvais pas le laisser ainsi.
Je partageais un café avec un garçon super sympa et il ne méritait sûrement pas ce qui lui arrivait.

“Tu n’as pas d’autre endroit où aller? un autre morceau de famille? des amis?”

J’essayais de réfléchir. Je ne partirai pas sans avoir trouver une solution.
Je regardais ma montre, je ne pensais pas retourner en cours de toute façon.
Je lui souris et je me décidais.

“Jonathan.. je sais qu’on se connaît pas, mais comment dire, j’ai une maison plutôt grande, avec une chambre d’ami.. si tu veux venir y passer quelques jours.. je veux dire, le temps de trouver une solution. Enfin désolée.. si ma proposition te paraît déplacée.. mais j’ai pas le coeur à savoir que tu vas passer la nuit dehors. C’est Noël dans quasiment un mois, tu ne peux pas rester tout l’hiver à courir.. et dormir dehors”

Mes derniers mots me fendirent le coeur. Je ne sais pas comment il réagirait à ma proposition. Après tout, moi, j’avais de la place et un coeur qui ferait des pieds et des mains pour aider quiconque le méritait.
Je m’emballais sûrement, car j’ignorais tout de ce garçon, mais je ne pouvais pas le laisser là.
Je rangeais les restes de notre petit pic-nic improvisé, et nerveusement je jouais avec le gobelet vide de mon café.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Sam 8 Nov - 4:01



Bien qu'il venait de la rencontrer, Jonathan était tout de même soulagé qu'elle n'ait pas eu de problèmes avec les gardes.

- Je suis content pour vous deux alors.

Crystal lui demandait ensuite s'il n'avait pas de la famille, ou bien des amis chez qui il pourrait aller. Il n'avait personne sur qui vraiment compter dans cette situation, il n'avait pas d'autre famille à Metropolis et puis de toute façon s'il y en avait, que dirait-il, son père finirait par retomber sur lui et Jon' ne souhaitait pas vraiment savoir ce qui réservait son paternel s'il le recroisait.

- Non pas vraiment... Puis de toute façon avec ce qu'il s'est passé ce serait... compliqué...

Puis alors que Jonathan buvait son café, la jeune fille lui proposa avec un sourire de l'héberger. Jon' ne s'y attendait vraiment pas, il tourna la tête vers elle avec de grand yeux. Elle venait d'abord lui apporter de quoi manger, pour ensuite lui tenir compagnie en mangeant et maintenant elle lui proposait une chambre, c'était si gentil de sa part, trop peut-être.

- C'est sérieux ?! Je veux dire je veux pas déranger ou quoi que ce soit. Je mérite certainement pas autant d'attention, ce déjeuner était déjà tellement, et maintenant ça... c'est trop... Mais, en même temps, je me vois mal refuser une telle proposition, avec le froid qui arrive je sais pas comment je ferais autrement.

C'est vrai que les nuits n'était déjà pas des plus chaudes et l'hiver prenait plus en plus sa place. Il s'était demandé depuis sa première nuit dehors ce qu'il ferait si il était toujours là pendant l'hiver, comment y survivrait-il ? Et cette jeune fille, Crystal, lui proposait une alternative qui pourrait l'aider grandement.

- Et tes parents ? Je veux dire, ça va pas leurs poser problèmes que tu ramène un sans-abri à la maison ?

Sans mentionner que ce sans-abri est qui plus est un mutant, il espérait d'ailleurs que ça n'apporterait pas d'ennui à la famille de Crystal. Il se sentait tellement gêné, mais refuser de l'aide serait débile, car il en avait bien besoin le jeune homme.

- En tout cas, merci. Vraiment. Tu serait pas mon ange gardien par hasard ?

C'est avec un grand sourire qu'il terminait son gobelet de café. Il ne savait vraiment pas comment il pourrait la remercier pour tout cela, c'était bien trop que ce qu'il aurait jamais pu demander.

Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Crystal A. Blake

Messages : 177
Date d'inscription : 01/09/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Mar 11 Nov - 17:26

Ses grands yeux et son visage tourné vers moi, me fit sourire.
J’espérais qu’il m’accorde un minimum de confiance, mais j’avais l’impression que ça allait en s’améliorant.
Chacun de ses mots semblaient le blesser quand il parlait “d’avant” et je ne devrais pas insister. Du moins pour le moment. Je serais rassurée de savoir ce qui a vraiment pu se passer chez lui, pour qu’à son âge, il se retrouve sans toit et sans entourage.
Je pense que ça arrive plus souvent que je ne le pense, mais moi j’ai la chance d’avoir une maison, une bonne poignée d’ami, et un père qui se sacrifierait pour moi. Il ne me semble pas avoir manqué de quoi que ce soit, depuis que je suis née, à part de ma maman. Alors je trouve impensable de m’en aller là, de lui souhaiter une bonne journée et de rentrer chez moi.
Il était très surpris de ma proposition, mais je pense que l’air frais lui rappela rapidement qu’il faut savoir accepter une main tendue.

“Oui sérieux ! ça me ferait plaisir, et c’est vraiment grand à deux chez nous et comme on aime à dire par chez nous: l’hiver ne nous aura pas.”

Je rigolais, j’avais vraiment envie qu’il accepte.

- Et tes parents ? Je veux dire, ça va pas leurs poser problèmes que tu ramène un sans-abri à la maison ?

Je fis une petite moue, une petite grimace classique qui consistait malgré moi à mettre ma bouche de travers, comme en réflexion.
Je n’aimais pas ces mots.. sans-abri. Je dirais qu’il est simplement dans une mauvaise passe.

“Mes parents.. je vis.. seule avec mon père..” Le visage souriant ma mère ne quittait plus mon esprit.

Ces temps papa était pas mal occupé, et je savais que ces derniers temps, je lui donnais un peu de soucis. Le signalement de mon badge l’autre soir, mes longues soirées et le fait que je fasse plutôt pas mal appelle à Deimos. M’enfin si je lui expliquais que Jo’ était dans une situation compliquée, je pense qu’il saurait comprendre. On verra bien. Sans me rendre compte, je tirais la langue comme quand je me concentrais.

“Allez c’est décidé, je te laisse pas le choix! Tu n’as de sac, d’affaires perso?”

Je l’attrapais par les épaules, et je lui fit une étreinte malgré moi, comme pour lui montrer qu’à deux, on est toujours plus fort !
Je rigolais et je trouvais que j’avais fait, au pied de ce mur, une bien belle rencontre.

“Non je ne suis pas un ange, car je n’ai pas besoin d’ailes pour me déplacer”

J’avais sorti ça malgré moi, je ne pense pas que cela puisse attirer son attention. Mais j’aurais adorer en avoir, parce que c’est classe.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Mer 12 Nov - 2:23



Bon bah c'était réellement pas une blague de sa part, elle semblait sincères et contente de lui apporter de l'aide. Jonathan ne pouvait s’empêcher de sourire devant un acte de gentillesse comme celui ci. Il se voyait mal lui refuser mais, il se demandait tout de même s'il ne gênerait pas,  après tout il n'était qu'un inconnu. Il posa la question, demandant si les parents de Crystal serait d'accord. Le sourire de Jon' s'abaissa lorsqu'elle lui répondit.

Oh...

Il ne savait pas trop quoi dire, si elle vivait seule avec son père c'était soit que ses parent s'étaient séparés, soit que sa mère était... dans tout les cas c'était clairement pas quelque chose de fun.
Finalement Crystal se décidait, et visiblement Jonathan n'avait d'autre choix que d'accepter la proposition.

- Euh non. Tout ce que je possède est sur moi, le désavantage d'un départ trop précipité. D’où le faite que je ne sois pas très reluisant.

C'était peu de le dire, il n'avait pas prévu sa fugue et n'avait pas vraiment pensé du coup à prendre un sac ou quoi que ce soit, et il n'avait pas osé retourner là-bas par crainte.
La jeune fille l’étreignit ensuite, Jon' en fut surprit et se bloqua, elle n'avait visiblement pas peur de lui.

- Dommage, j'aurais trouvé ça sympa une petite paire d'ailes. Tant pis.

Il haussait brièvement les épaules tout en souriant. Jonathan ramassait les déchets de son repas qu'il remettait dans le sac. Le jeune garçon se redressa pour se mettre debout, s'étirant rapidement la nuque il se tourna vers Crystal et lui tandis une main pour l'aider à se lever.
Jonathan jeta un œil sur les alentours, il espérait maintenant que tout cela allait l'aider à prendre un nouveau départ et qu'il n'aurait pas à retrouver le confort des rues de si tôt.

- Très bien mademoiselle. Après vous.

Il fit mine d'incliner légèrement sa tête tout en prenant un faux air sérieux avant de finalement laisser un  apparaître un grand sourire. La moindre pression qu'il avait pu accumuler dans la journée avait disparu, il n'avais plus à stresser de savoir où il dormirait ce soir. La chance semblait renouer avec lui laissant apparaître une petite lueur d'espoir sur un avenir. C'était un autre stress qui prenait place maintenant, il ne savait pas trop à quoi s'attendre dans la maison de Crystal, il espérait ne pas tomber dans les ennuis ou bien alors, les attirer sur la famille de la jeune femme, ce qu'il ne pourrait se pardonner. Mais ne soyons pas trop pessimiste, tout se déroulera probablement sans problèmes, il faut juste pas que son mutagène le trahisse, bien que Crystal ne soit pas une anti-mutante, le mieux était de garder quelques précautions pour l'instant

Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Crystal A. Blake

Messages : 177
Date d'inscription : 01/09/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Mar 18 Nov - 15:57

J’en avais oublié l’abandon de mon amie Jade, et d’ailleurs, j’en serais presque à la remercier, de m’avoir offert malgré elle, la chance de rencontrer ce garçon adorable. J’en avais aussi oublié ma journée de cours, j’avais juste envie de vivre un peu.
Il tendit une main vers moi, main que j’acceptais bien volontiers, assise là, j’avais les jambes un peu engourdies.
Je rayonnais, car je venais d’avoir une idée super !
Il n’avait aucune affaire à lui, et ça me paru comme une évidence et il n’aurait pas d’autre choix que d’accepter.
A vrai dire, j’ai toujours rêvé d’avoir un frère pour ça !
Lui montrer que les filles ont bon goût !

Ça te dit qu’on aille faire un peu de shopping avant de rentrer, histoire de te refaire une garde de robe?

De toute façon, à la maison, je n’aurais pas de vêtements à lui prêter. Papa a une carrure différente de celle de mon nouvel ami, et bien entendu l’excuse “shopping” était la meilleure de toute ! J’adorais ça !

Dans mon élan, je ne lui laissait pas vraiment le choix.
J’attrapais sa main et je pris la direction du centre commercial.
Je ne sais pas s’il opposerait résistance, mais j’étais prête à me volatiliser avec lui au centre commercial, s’il ne me suivait pas !
Je le regardais, avec un “s’il te plait” qui brillait au fond de mon regard.
J’espérais que ce dernier et mon sourire suffirait à le faire dire oui !

Je ne peux pas faire la paix dans le monde, mais si je peux me faire de nouveaux amis alors autant se donner à fond. Et ma situation financière ne permettait pas de résoudre la crise mondial, mais elle me permettait grandement cette virée au centre commercial qui nous tendait les bras.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   Ven 21 Nov - 1:48



La jeune fille demandait joyeusement à Jonathan de l'accompagner histoire  d'aller faire quelques emplettes  avant d'aller chez elle. Jon' répondit quelque de façon quelque peu gêné :

- Hmm c'est pas vraiment mon ...

Il n'eu pas vraiment le temps de terminer sa phrase, que Crystal le prenait déjà par la main pour l'emmener. Il faisait un peu la moue n'étant pas vraiment un grand fan de shopping et traînait quelque peu les pieds  mais il se résigna à l'accompagner au vu du regard et sourire qu'elle lui donnait . De toute façon il ne pouvait pas vraiment dire non, elle semblait prête à le traîner de force si le besoin en était.

Crystal et Jonathan arrivaient finalement au centre-commerciale, le lieu ne l'emballait pas vraiment, sur ce point là, il essayait de son mieux quand même histoire de faire plaisir à la jeune femme, il lui devait au moins cela. Ce qui le gênait bien plus, c'est qu'elle semblait prête à lui acheter des vêtements.

- T'es vraiment pas obliger de m'acheter quoi que ce soit, c'est bien trop, avec tout ce que tu fais déjà  pour moi jusqu'ici, je sais pas comment je pourrais un jour te remercier.

Il avait clairement une énorme dette envers Crystal. Bon cela mis à part, nos deux jeunes continuaient leurs chemin vers un des magasins, Jon' se laissait guider.

A l'intérieur du magasin se trouvait déjà plusieurs personnes, Jonathan finissait par ce laisser prendre au jeu et commençait à flâner au milieux des rayons, regardant timidement les vêtements. Il attrapa un tee-shirt simple puis l'apposa contre son torse tout en se tournant vers Crystal avec un grand sourire.

- Alors ?

Bon il deviendrait certainement pas un grand styliste ou quoi que ce soit mais, il ne cherchait pas non plus des vêtements trop cher étant donné que ce n'était pas lui qui payait.

Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre w/ Crystal A. Blake   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nouvelle vie (PV Daniel Blake)
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metropolis :: Rues et Ruelles-