AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]

avatar

Azriel K. Blake

Messages : 185
Date d'inscription : 20/09/2013

MessageSujet: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   Jeu 28 Aoû - 14:59


Une journée comme une autre, encore une. Toujours la même rengaine, toujours les mêmes choses à faire. Assis face à mon bureau, je regardais par la fenêtre un moment, pensif. Un des chefs surveillants venait me faire son rapport, mais je n’écoutais que peu ce qu’il disait. Pourtant, un nom s’accrocha à mon oreille. Isobel. Joli prénom et cela suffit à attirer mon attention vers mon interlocuteur qui sembla content d’avoir enfin mon attention. Je pouvais voir dans les yeux qu’il voulait que je l’écoute, mais son discours sur les quelques jeunes dehors à faire du grabuge me passait bien au-dessus de la tête. Je suis persuadé qu’il faille que jeunesse se fasse, mais le couvre-feu est un mal nécessaire si on veut tenir une population. Cependant, mon instinct me disait que ce cas-là était différent. Isobel était un prénom trop sophistiqué pour une délinquante. Je m’empressai de demander plus d’information à l’homme en face de moi qui me le fournit sans rien dire. Il m’annonça qu’il comptait aller voir les parents. Il s’agissait de deux citoyens modèles aux yeux de la loi. J’étais plutôt septique vis-à-vis de sa méthode et il me donna le traçage du bracelet de la jeune fille. Il y avait aussi des informations, elle avait 17 ans et il s’avérait qu’elle sortait de temps en temps et finissait par se retrouver proche de chez elle, dehors. Dormait-elle dehors ? Vraiment très étrange, il fallait que je m’en mêle. Je sais de Jackson qu’il y a des jeunes qui deviennent mutants et qui ne se contrôlent pas. J’ai un marché avec lui, il faut que je m’en mêle. Il m’a promis de protéger ma fille si j’étais un peu dans son sens, ma fille a juste un an de plus que cette Isobel, ça aurait pu être elle. Je pris le dossier avec moi pour dire :

« Donnez-moi sa position actuelle, je vais aller voir cela moi-même. »

La surprise put se lire sur le visage de l’homme, je ne me déplaçais jamais pour de tels cas, mais là, je semblais m’intéresser à un cas plutôt banal dans l’ensemble. Il n’osa pas me questionner, mais je savais qu’il fallait que je m’explique sinon, il n’allait pas lâcher la jeune femme. Je lui fis un sourire amical avant de reprendre :

« Il s’agit sans doute d’une jeune femme qui veut aller à l’encontre des règles, nous n’avons jamais eu de soucis ni avec elle ni avec sa famille. Je doute que ce soit bon de prévenir la famille. Je peux m’en occuper, je vous laisse les cas plus problématiques. »

Il semblait satisfait de ma réponse et je me levai pour prendre ma mallette de travail. C’était une superbe opportunité de m’en aller de là et de ne plus écouter les plaintes de mes collègues. Je suis celui qu’il faut aller voir si jamais il y a un souci. Mais aujourd’hui, je n’avais aucune envie de les écouter. J’ai aussi réussi à me débarrasser de mon garde du corps, je voulais lui parler seul à seul et donc il m’attendra à part pour surveiller qu’il ne m’arrive rien et je pourrais parler à la jeune femme en privé. Mon chauffeur m’a donc conduit jusqu’à la bibliothèque de la ville. Hum, une lectrice en plus. J’avais plutôt raison donc, ce n’est pas un cas dérangeant. J’entre dans la bâtisse dans le but de repérer la cible. C’est une assez grande bibliothèque, je n’ai pas le choix que d’aller à l’accueil. Je présente mon badge et leur dit que je veux voir Isobel McLellan pour un souci avec son bracelet, pour ne pas attirer l’attention des gens. La personne à l’accueil me questionne tout de même et je lui réponds, avec douceur :

« Rien de grave, son bracelet à un défaut, il faut que nous le réparions. Ne vous en faites pas, c’est une jeune fille irréprochable aux yeux de la loi d’Aleid. »

Mon sourire semble le rassurer et il m’invite à aller dans une salle de réunion, il va appeler la jeune femme pour moi. Je me retrouve seul dans la pièce, j’observe vaguement ce qu’il s’y trouve, il n’y a ni micro ni caméra, c’est un bon point, je vais pouvoir lui parler correctement. Je vais m’asseoir devant la table et je pose ma mallette sur le bureau, attendant l’arrivée de la petite fugitive.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   Jeu 28 Aoû - 16:02



Tu pensais vraiment passer inaperçue ?


Un cours en moins aujourd'hui, ça ça lui plaisait beaucoup. Surtout maintenant, où elle ne voulait pas se retrouver coincée dans une salle de classe, mais plutôt aller là où elle se sentait bien. C'est à dire la bibliothèque. Après l'annonce fortement acclamée que leur professeur était malade et ne pouvait être remplacé, la demoiselle sortit d'un pas vif du lycée, ne se mélangeant plus aux autres. Certaines altercations qu'il y avait eu l'avaient fait rejeter de la plupart des groupes, et bien que ce n'était pas son soucis principal, Isobel espérait un tout petit peu que ça allait se tasser. C'était ennuyant d'être seule toute la journée. Quitte à devoir endurer une discussion des plus superficielles ! Le trajet en bus passa comme un éclair, et la nouvelle mutante se retrouva finalement devant l'immense bibliothèque. Un sourire étira le coin de ses lèvres, trop souvent crispées ces temps-ci. Réajustant son sac en bandoulière, elle s'engouffra dans l'antre du savoir et de la quiétude, saluant l'employé à l'accueil qu'elle connaissait bien, puisqu'elle travaillait parfois avec lui et qu'elle était presque tout le temps dans le coin.

Guidée par de longues heures passées à arpenter les allées, la demoiselle prit place dans son fauteuil habituel, qui, heureusement, était libre. Elle sortit un livre de son sac qu'elle devait d'ailleurs bientôt rapporter et se plongea dans sa lecture, se coupant du monde et de ses problèmes, portée par les aventures rocambolesques du personnage principal.

« Bella, il y a quelqu'un qui veut te voir, salle de réunion. »

Clignant des paupières, surprise, l'adolescente releva la tête vers la voix qui lui avait chuchoté ces mots. C'était le même employé, qui savait exactement où la trouver. Puis les mots prirent un sens dans son esprit. Quoi? Mais qui ? Et pourquoi ? Elle n'eut pas le temps de formuler ses questions.

« Un problème avec ton bracelet, il a dit. »

Isobel fixa son bracelet. Ça ? Défectueux ? Eh bien ... Hochant la tête pour lui faire savoir qu'elle avait compris, elle rangea son livre et se leva, se dirigeant vers la salle de réunion où le mystérieux inconnu l'attendait. Puis son coeur se mit à battre la chamade, alors qu'un doute s'insinua dans son esprit. Et si c'était autre chose ? Avait-elle attiré l'attention ?! Isobel ralentit le pas, alors que la peur la submergea. Son regard se mit à chercher la sortie. Elle pouvait très bien courir ... Non. C'était idiot. Peut-être était-ce vraiment un cas de défectuosité, après tout. Et elle ne ferait qu'encore plus attirer l'attention si elle fuyait. Que lui arriverait-il ? Qu'arriverait-il à ses parents ? Elle ne voulait pas être une fugitive.

Prenant une grande inspiration, elle continua son chemin le plus calmement possible en direction de la salle concernée. D'une main la moins tremblante possible, elle ouvrit la porte et jeta un coup d'oeil hésitant dans la pièce. Un homme y était. Elle ne pouvait pas vraiment dire s'il lui donnait la chair de poule ou non, ou ce n'était que la situation qui la rendait très nerveuse.

« C-C'est moi Isobel ... »

Oui, ça il devait le savoir. Refermant la porte derrière elle - bien à contrecoeur, elle se sentait maintenant comme un animal pris au piège - elle fit quelques pas puis s'arrêta, dévisageant l'inconnu.

« Vous vouliez me voir ? À cause de mon bracelet, c'est ça ? »

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Azriel K. Blake

Messages : 185
Date d'inscription : 20/09/2013

MessageSujet: Re: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   Jeu 28 Aoû - 16:24


La porte finit par s’ouvrir et cela me fit relever la tête. Mon regard tomba sur une jeune femme qui semblait bien terrifiée de se retrouver seule avec moi. Un fin sourire se forma sur mes lèvres et elle se présenta avant de s’avancer vers moi. Tellement mignonne a tremblé comme cela. J’ouvris ma mallette, sortant le traçage de son bracelet et je le posai devant moi, dans sa direction. Autant y aller directement. Mais je me rendis aussi compte que je ne m’étais pas présenté et je dis, d’une voix tranquille :

« Bonjour mademoiselle, asseyez-vous. J’ai juste quelque chose à vérifier. Je suis Azriel Blake, enchanté de vous rencontrer. »

Je ne voulais pas lui faire peur alors j’étais le plus doux possible et je l’invitai à s’asseoir devant moi et la feuille d’un petit geste de bras. Mon regard semblait la transpercer de part en part, je cherchais une faille et mon instinct me disait que j’avais raison, c’était une mutante. J’ai un don particulier pour les repérer, sans doute à mon appareillage d’Aleid pour me protéger des pouvoirs mutants. Un appareil plutôt sophistiqué qui annule le pouvoir des mutants s’ils sont trop proches et qui me protège des attaques à distance. Je ne pourrais dire comment ils ont fait cela, mais c’est plutôt pratique, j’ai de bons scientifiques dans mon quartier général. Mes pensées revinrent vers la jeune fille devant moi et je repris :

« Nous avons constaté des choses étranges vis-à-vis du traçage de votre bracelet. Il semblerait que vous vous baladiez la nuit alors que c’est interdit. Que pouvez-vous me dire là-dessus ? Ne vous en faites pas, notre conversation ne sera pas enregistrée, c’est juste un contrôle de routine. »


Je ne savais pas s’il fallait que je lui dise que j’avais deviné qu’elle était une mutante alors je ne dis rien, la laissant s’expliquer. Elle devait comprendre que si j’étais directement venue la voir, ses parents n’étaient pas au courant. Je ne voulais pas ébruiter la situation si cela était bien ce que je pensais. Je la regardais dans les yeux, attendant une réponse de sa part. Je voulais qu’elle me parle alors je ne la quittais pas du regard. Tu n’as pas été prudente ma belle, mais je vais peut-être pouvoir régler cela. Je lui en devais une, je pense qu’elle pourra m’aider à payer ma dette même s’il y a encore beaucoup à payer. Crystal est ma fille et celle que j’aime le plus, je ne permettrais à personne de s’en prendre à elle. Elle sera sans doute plus heureuse avec Jackson qu’avec moi, même si elle refuse de quitter la maison et de me laisser seul. Je dois la protéger. De tous, mais surtout d’une personne. Elle m’a enlevé mon ex-compagne, je ne permettrais pas qu’on m’enlève ma fille.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   Jeu 28 Aoû - 16:54



Tu pensais vraiment passer inaperçue ?


Son sourire ne la rassura nullement. Au contraire, Isobel ne se sentait que plus nerveuse, alors que des milliers de questions tourbillonnaient dans sa tête. Bon, c'était exagéré. Tout ce qui l'intéressait était : Est-ce que son bracelet était vraiment défectueux ? Allait-elle être arrêtée ? Était-elle en danger ? La dernière question était la plus dangereuse. Si elle se sentait en danger, qui sait ce qui allait se passer. Elle ne voulait faire de mal à personne. L'homme sortit une feuille de sa mallette et la déposa devant lui, sur la table.

« Bonjour mademoiselle, asseyez-vous. J’ai juste quelque chose à vérifier. Je suis Azriel Blake, enchanté de vous rencontrer. »

Hésitante, l'adolescente obéit et prit place, observant son traçage. Ses doutes sur la véritable raison de la visite de l'homme se confirmèrent et Isobel se mordit la lèvre, livide.

« Nous avons constaté des choses étranges vis-à-vis du traçage de votre bracelet. Il semblerait que vous vous baladiez la nuit alors que c’est interdit. Que pouvez-vous me dire là-dessus ? Ne vous en faites pas, notre conversation ne sera pas enregistrée, c’est juste un contrôle de routine. »

Que pouvait-elle lui répondre ? Dire qu'elle rejoignait parfois un groupe de jeunes pour faire la fête même si c'était interdit ? Elle était peut-être apeurée, mais pas stupide. Il allait demander des noms, noms qu'elle ne pourra pas donner ou inventer, à cause de ces foutus bracelets gps. Elle était foutue. Sa panique s'intensifia, et Isobel n'espérait qu'une chose : Ne pas se trahir ! Ne pas se transformer devant ce type ! Tout se bousculait dans sa tête, et elle avait peur de faire une bêtise avec ses capacités incontrôlables. Terreur et colère se mélangeaient dans son esprit, il lui fallait fuir ! Ou pas, elle pouvait peut-être tenter de s'en sortir. Alors elle mentit. Très mal, elle en avait conscience, mais l'adolescente ne savait plus quoi faire, et il fallait éloigner cette idée de sauter à la gorge du gentil monsieur.

« Je ... Je sais que c'est interdit mais ... Je ne peux pas m'en empêcher, des fois, j'ai ... besoin de sortir, pour m'éclaircir la tête ... C'est idiot, je suis désolée, je ne le referais plus ... »

Plus convainquant tu meurs. C'était quand même une demi-vérité. Elle ne pouvait effectivement pas s'en empêcher. Ses épaules s'affaissèrent alors qu'une certitude germait dans son esprit : Elle était grillée. Relevant les yeux, elle décida d'affronter le regard transperçant - qui foutait les jetons - de l'homme.

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Azriel K. Blake

Messages : 185
Date d'inscription : 20/09/2013

MessageSujet: Re: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   Jeu 28 Aoû - 17:22


Elle avait peur, je pouvais le sentir. Il fallait que je la rassure avant qu’elle ne fasse des choses qu’elle pourrait regretter. Je savais que j’avais l’air effrayant, je m’amusais avec celui habituellement, mais il y avait tellement en jeu en ce moment, son existence et aussi certaine chose qu’il faut taire. Elle était livide, je savais qu’elle risquait d’activer son pouvoir. Je le savais, elle est une mutante. Mon appareillage est vraiment performant, il semblerait qu’il ait repéré son don, elle se transforme en loup. C’était sans doute pour cela qu’elle ne le contrôlait pas. Je pris un air sérieux quand elle me bafouilla une excuse, je savais au fond de moi que c’était faux. Je l’avais sous les yeux et elle n’avait plus de secret pour moi. Je ne pourrais dire pourquoi, mais c’était ainsi. Je continuais de la regarder avant de dire :

« Vous mentez. Écoutez-moi bien attentivement. Pourquoi pensez-vous que je sois venu vous voir directement ? Pour ce genre de sortie nocturne, j’aurais dû avertir vos parents vu que vous n’êtes pas encore adulte. Je ne suis pas n’importe qui, je ne m’occupe pas de ce genre de cas habituellement. Dites-moi la vérité, cela ne fait que peu de temps que vous sortez la nuit. Avez-vous des soucis ? Je ne suis pas là pour vous arrêter, je suis venu discuter. Je ne suis pas votre ennemi. »

Je ne savais pas vraiment si je pouvais parler plus, mais je voulais lui faire comprendre que je n’étais pas là pour la blesser ou pour l’enfermer. Mon statut me donnait beaucoup plus de possibilités d’intervenir dans certains cas, c’est pour cela que je suis devenu le leader d’Aleid. Pour une autre raison aussi, mais cela, je ne pouvais pas me permettre d’en parler. Cependant, la détresse de la jeune fille me touchait quand même beaucoup, je ne voulais pas lui faire peur. Peut-être pourrais-je lui parler de ma propre fille. Je suis un père avant d’être un politicien même si pour beaucoup c’est faux. Je ne peux pas faire enfermer une aussi jeune fille.  Mon sourire refit son apparition de manière toujours aussi douce, j’étais paisible à ce moment-là. J’ouvris de nouveau la bouche pour reprendre :

« Ma fille s’est réveillée un jour sans comprendre ce qui lui arrivait. J’ai tenté de l’aider du mieux que je pouvais, mais c’était en elle. Plus le temps passait et plus sa détresse était visible. Il lui fallait de l’aide et je ne pense pas me tromper en disant que vous en avez besoin vous aussi. Laissez-moi vous parler en tant que père et non en tant que membre d’Aleid, personne ne peut entendre ce qu’il est dit ici. »

J’espérai que cela suffise à l’apaiser un peu même si je pensais qu’elle risquait de ne pas me faire confiance du tout. Mes intentions étaient plutôt claires, mais j’espérai qu’elles les étaient pour elle. J’ai l’impression de revoir Crystal quand elle a commencé à se transformer en mutante. J’ai vraiment fait de mon mieux pour la cacher et j’ai supprimé les informations la concernant, Deidre ne mettra jamais la main dessus.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   Jeu 28 Aoû - 21:24



Tu pensais vraiment passer inaperçue ?


Apparemment, son mensonge était aussi évident que le nez au milieu de la figure, mais Isobel n'était pas surprise de ce fait. Elle n'avait jamais eu à mentir pour quoi que ce soit. Certes, il y a eu des bricoles dans le passé, mais des bricoles ordinaires. Ces derniers temps, elle cachait un énorme secret à tous ceux qu'elle côtoie, ses parents inclus. Jamais elle n'avait eu à faire ça. Et maintenant, son manque de crédibilité allait tout foutre en l'air. Il ne lui restait plus qu'à agir fièrement, et ne pas se recroqueviller sur son fauteuil à cause de la peur, ou faire pire. L'homme finit par confirmer le fait qu'il savait qu'elle mentait, qu'il aurait pu avertir ses parents mais qu'il ne l'avait pas fait et qu'elle devait le lui dire si elle avait des ennuis, car il n'était pas son ennemi. Trop difficile à croire. Elle était un monstre, elle cachait sa monstruosité, et elle enfreignait les règles. Continuant à se forcer à le fixer directement dans les yeux, elle sera bien fort les appuis du siège, à s'en faire blanchir les jointures.

Il fallait dire qu'Isobel était complètement perdue. Il agissait si doucement, avec un sourire en prime, comme pour la rassurer. Comme s'il savait ... Cela se confirma alors qu'il continuait sa tirade, tandis que l'adolescente se murait dans un silence apeuré. À sa plus grande surprise, il lui parla de sa propre fille, et Isobel comprit qu'elle était mutante. Ses yeux s'agrandirent.

« Je ... Je ... »

Pouvait-elle lui faire confiance ? Ou c'était inventé de toute pièce pour la mettre en confiance ? Et si elle lui révélait qu'elle l'était aussi ? Non, elle ne pouvait pas. À personne. La tension monta en elle en flèche alors qu'elle serrait les mains sur les accoudoirs encore plus fort, sentant le cuir se percer sous le début d'apparition de ses griffes. Heureusement, elles se rétractèrent avant de faire trop de dommage ou qu'elles soient visibles, et Isobel décida d'évacuer son stress d'une autre manière, sans vraiment y réfléchir en fait. Elle ne voulait qu'arrêter de se sentir coincée. Se levant d'un coup si violemment que le fauteuil sur roulettes manqua de basculer et roula vers l'arrière, elle s'exclama, en colère et terrifiée :

« Je ne suis pas ce que vous pensez que je suis. Je ne suis pas ça. »

On pouvait y ressentir une once de dégoût, et Isobel ne savait pas vraiment si elle l'avait fait exprès ou si c'était vraiment ce qu'elle pensait d'elle et des mutants. Debout dans une position qu'on pouvait qualifier de défensive, elle continua de fixer l'homme, se sentant acculée, sans possibilité de fuite.

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Azriel K. Blake

Messages : 185
Date d'inscription : 20/09/2013

MessageSujet: Re: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   Ven 29 Aoû - 3:10


Sa crainte venait de grandir sous mes yeux, elle ne voulait pas me faire confiance. Comme beaucoup de jeunes, elle rejetait tout en bloc. Il fallait que je l’aiguille vers Barrow, lui il saurait l’aider mieux que moi. Cependant, il fallait que j’arrive à lui prouver qu’elle pouvait avoir confiance en moi. Peut-être fallait-il lui parler d’Oxana. Déjà, elle semblait rejeter en bloc ce qu’elle est. C’est quelque chose qui leur tombait dessus sans crier gare. Sans réellement savoir pourquoi, une once de culpabilité monta en moi. Je n’étais pas coupable de leur mal-être, mais je savais que ce n’était pas évident de vivre ce genre de chose. Je n’ai pourtant jamais ressenti ce genre de sentiment.

« Asseyez-vous, si vous sortez, mon garde du corps vous empêchera de passer et vous risquez d’attirer l’attention, les gens se diront qu’il se passe quelque chose d’étrange. Officiellement, je m’entretiens avec vous, car votre bracelet à un défaut. Donnez-moi votre bras. »

Je faisais mon possible pour ne pas paraitre menaçant et je sortis une machine de ma mallette, c’était une machine pour réparer les bracelets, j’espérais qu’elle en ait déjà vu, il fallait que je fasse une modification pour éviter qu’elle ne se fasse embêter par les militaires. Pourquoi est-ce que je faisais cela ? Je n’en avais aucune idée à vrai dire, sans doute à cause de ma dette. J’étais celui qui faisait la loi ici, mon but était d’enfermer les criminels et Isobel n’en était pas une. Je voyais dans ses yeux qu’elle avait plus peur de son don et de faire du mal à quelqu’un que d’autre chose. Si ce n’est se faire attraper par les militaires. Je me devais d’agir, pour la fine entente entre Oxana et Aleid et aussi parce que ça aurait pu être ma fille. Je continuais de la regarder, si jeune et déjà avec autant de problèmes, c’était un peu triste tout cela.

« Isobel. Vous ne devez pas nier ce que vous êtes. Je suis sans doute le plus mal placé pour dire cela, mais nier risquerait de vous rendre dangereuse pour les autres et aussi pour ceux que vous aimez. Je ne pourrais pas vous aider si vous ne me faites pas confiance. Je suis peut-être d’Aleid, mais vous n’avez enfreint aucune loi, vous n’êtes pas comme ces terroristes qui risquent la vie d’innocent. Je connais le leader d’Oxana, Jackson Barrow, allez le voir si vous avez besoin d’aide. En attendant, laissez-moi vous aider. Si vous ne voulez rien me dire maintenant, je vous laisse mes coordonnées. Ma ligne n’est pas sur écoute, si vous tentez de me joindre, personne n’en saura rien. »

Je me sentais presque l’âme d’un justicier, ce qui est loin d’être mon état habituel, mais il est vrai que cette jeune fille n’a rien à voir avec les mutants qui voulaient prendre le pouvoir par la force. Je ne pouvais pas non plus lui dire d’aller du côté de Vinh, Andrew aurait trouvé le moyen de se servir d’elle pour ses desseins personnels au lieu de tenter de l’aider. Je commencer à le connaitre l’animal.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   Ven 29 Aoû - 15:46



Tu pensais vraiment passer inaperçue ?


Trépignant sur place, l'adolescente croisa les bras, comme pour se protéger. Elle ne regarda pas vers la porte, mais il était clair qu'elle n'avait qu'une seule envie : Sortir d'ici. Elle commençait à avoir très chaud, et ce n'était jamais bon signe. L'homme, qu'elle ne savait pas si elle pouvait lui faire confiance ou non, lui demanda de se rasseoir et de ne pas tenter de sortir, car cela allait attirer l'attention. Il avait raison. Isobel le regarda sortir une machine de sa malette alors qu'il lui demanda de lui donner son bras. L'adolescente serra encore plus fortement ceux-ci contre elle, très méfiante. Mais avait-elle le choix ? Résignée, mais quand même sur le qui vive, elle ramena le fauteuil et s'assit sur le bout des fesses.

Allant de surprise en surprise, Isobel l'écouta lui parler du fait qu'elle ne devait pas rejeter ce qu'elle était et qu'elle devrait contacter le leader d'Oxana, pour qu'il puisse l'aider. Elle se mordit la lèvre, commençant à moins douter des intentions de cet homme. Alors, il était vraiment quelqu'un de confiance ? Marquant un temps d'hésitation, elle lui tendit son bras où elle portait le fameux bracelet.

« Et ... et votre fille, elle va bien maintenant ? »

Est-ce qu'il y avait une chance qu'elle-même aille mieux ? Ses yeux revinrent sur la machine, craintive.

« Vous allez faire quoi avec ça ? »

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Azriel K. Blake

Messages : 185
Date d'inscription : 20/09/2013

MessageSujet: Re: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   Ven 29 Aoû - 18:18

La jeune fille avait moins peur, cela me réjouissait un peu. C’est peut-être étrange, mais je ne suis pas contre les mutants du moment qu’ils ne font pas de grabuges et comment ne pas faire de grabuges ? Apprendre à se contrôler. Je ne pouvais pas la laisser comme cela dans la nature, mais je ne pouvais pas la mettre sur surveillance non plus. Si elle n’allait pas voir Barrow, y avait que moi qui pouvais l’aider à ne pas se faire enfermer comme un animal par Deidre. Je désapprouvais leur comportement, mais je n’avais pas encore assez de pouvoir là-dessus, il fallait trouver une solution pour savoir ce qu’il se passe là-bas. Ils étaient déjà sur écoute et mes informaticiens surveillaient leur réseau internet, il fallait juste entrer dans leur réseau local, mais eux aussi avaient des informaticiens plutôt performants. J’aurais très bien pu leur demander des comptes, mais on m’avait bien dit de ne pas faire de vague pour le garder sous le coude. Isobel me demanda ce que je comptais faire avec mon appareil après m’avoir demandé comment ma fille allait. Ma fille. Crystal, ma perle rare. Je n’ai jamais été aussi heureux de ma vie quand elle est née, j’étais amoureux de sa mère, mais elle est morte peu de temps après. Cela n’avait pas plu à tout le monde que je veuille me détourner de la politique. J’avais oublié que je ne pouvais pas aller à l’encontre de ce qu’on me disait. ELLE a toujours le dernier mot et la mère de ma fille en a payé le prix. Mes pensées étaient en train de vagabonder, mais il fallait que je me recentre sur la jeune fille. Je lui refis un petit sourire amical avant de répondre :

« Je vais faire en sorte que ton bracelet indique que tu te trouves chez toi à partir du couvre-feu. Il faudra juste que tu ailles chez toi et la localisation se positionnera à cet endroit-là. Quant à moi, je dirais que c’était juste une fausse alerte, que tu n’es pas dangereuse. Cependant, fais en sorte de ne pas mettre en danger les autres sinon, je n’aurais pas d’autre choix que de t’arrêter. »

Il ne fallait pas qu’elle me fasse un impair, je venais de m’engager pour qu’elle ne soit plus embêtée, mais elle devait ne pas me mettre en difficulté en faisant n’importe quoi. Je pris son bras pour lui enlever le bracelet et ensuite pour le brancher à l’appareil que j’ai sorti. Je me rendis compte à moment-là que je n’avais pas répondu à sa première question et du coup, je repris la parole, tout en arrangeant les paramètres de son bracelet :

« Ma fille va bien. Si tu vas chez Oxana, tu la croiseras peut-être, elle s’appelle Crystal Blake. Elle va à l’université aussi. Je dois avouer que Jackson l’a bien aidé, maintenant elle se contrôle plutôt bien. »

Mon air était doux quand je parlais de ma fille, on pouvait voir si mon visage que je l’aimais beaucoup. Je n’avais pas honte d’elle, je ne l’avais pas rejeté non plus, je l’aimais de tout mon être. Ma princesse de 18 ans. On disait souvent qu’un père aime sa fille avec passion et c’était le cas pour ma part.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   Sam 6 Sep - 0:15



Tu pensais vraiment passer inaperçue ?


La jeune fille regardait avec inquiétude son bras tendu dans la direction de l'homme qu'elle pouvait encore qualifier d'inconnu, même si elle connaissait son nom, et même s'il lui donnait toutes les raisons de ne pas douter de lui. Son regard allait et venait de son bras, à la machine, et au visage de l'homme, qui lui souriait. Il expliqua à l'adolescente que les modifications qu'il allait faire sur son bracelet allaient indiquer qu'elle se retrouvait chez elle après le couvre-feu, et en réalisant ce que cela voulait dire, les épaules d'Isobel se relâchèrent un tout petit peu. Même s'il lui restait encore un millier de problèmes au dessus de sa tête, au moins, elle n'avait plus à s'inquiéter d'être repérée électroniquement lorsqu'elle faisait ses petites escapades nocturnes involontaires.

Isobel hocha vivement la tête lorsqu'il l'avertit qu'il devrait l'arrêter si elle causait des problèmes. Depuis le début de l'apparition de sa mutation, c'était son principal soucis. Son don semblait être intimement lié à ses émotions, et lorsque celles-ci devenaient ingérables, des choses arrivaient. Et il fallait à tout prix que ces choses ne s'aggravent pas. Isobel revint à l'instant présent lorsque l'homme, qui était père, lui assura que sa fille allait bien maintenant, et qu'elle pouvait se contrôler. Elle leva les yeux vers lui.

« Merci »

murmura-t-elle spontanément, alors qu'elle tentait de réprimer tant bien que mal les larmes qui lui montaient aux yeux. Elle avait pris l'habitude de se montrer forte, presque brutale et sûr d'elle avec les autres, surtout au lycée. Mais dans ce lieu de calme où elle s'isolait, dans cette situation bien précise, l'adolescente n'y arrivait tout simplement pas.

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Azriel K. Blake

Messages : 185
Date d'inscription : 20/09/2013

MessageSujet: Re: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   Mar 30 Sep - 6:34


Je voyais bien qu’elle se sentait à la fois rassurée, mais à la fois au bord des larmes. Je finis rapidement de modifier son bracelet et je profite pour y mettre un accès direct vers le mien, cela me sera très utile en temps et en heure. Je la laisse respirer un instant, le temps qu’elle assimile tout cela. Je débranche mon appareil, le range et je lui reprends le bras pour appuyer sur des boutons pour le paramétrer un instant. Je le scan ensuite pour regarder le résultat, c’est parfait. Je le scan ensuite avec mon propre bracelet et je regarde ce qu’il s’affiche sur le mien. C’est bon aussi.

« Bien, j’ai enregistré mon numéro sur ton bracelet si jamais tu as un souci. Les gardes devraient te laisser tranquille. »

Je continue de sourire, je suis plutôt amical aujourd’hui, mais je suis inquiet mine de rien. ELLE ne semble pas vouloir me laisser tranquille et j’ai un peu peur pour la suite. Je ne pourrais sans doute pas aller à l’encontre des ordres si jamais elle décide de tout changer. L’idée des bracelets est une bonne chose mine de rien, si on lui fait croire qu’on a un contrôle parfait, elle me fera confiance. Elle ne sait pas que je fais de faux bracelets et que je les donne à certaines personnes. Elle ne sera jamais au courant. Je sais que je peux compter sur le silence des gens à qui je donne tout cela. Isobel par exemple n’ira sans doute pas dire à tout le monde que je lui ai programmé un faux bracelet.

« Cette histoire est réglée. Mais je suppose que je devrais te dire certaines choses. Je ne suis pas n’importe qui chez Aleid. Je ne sais pas si tu le sais, mais c’est moi qui suis à la tête de cette religion. Je te couvre cette fois-ci. »

Je ne sais pas si elle le savait, mais maintenant c’est fait. Je continue de la regarder, gardant la même expression que tout à l’heure. Il faut que je la prévienne d’autre chose, mais je ne sais pas comment faire sans l’effrayer.
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tu pensais vraiment passer inaperçue ? [PV Isobel]   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On ne se serait pas déjà croiser quelques parts ? [Livre 1 - Terminé]
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Je ne pensais pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metropolis :: Bibliothèque-