AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible - Absolem H. Fearghas

avatar

Absolem H. Fearghas

Messages : 7
Date d'inscription : 31/08/2014

MessageSujet: Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible - Absolem H. Fearghas   Dim 31 Aoû - 6:18


Votre personnage

 
Absolem Hyperion Fearghas

20/12/1981
Âge : 32 ans
Origine : Il dit être un homme sans origine, il se fiche de ce genre de chose.
Groupe : Mutant
Sexe : Masculin
Sexualité : Pansexuel

Métier : Vagabond
Particularité : Manipulation moléculaire
Aime : Sentir le vent dans ses cheveux, entendre les gens vivre, regarder le ciel, se promener la nuit, l'humanité tout entière...
Aime pas : Se sentir emprisonner, qu'on lui pose trop de question, l'odeur des voitures, les endroits clos comme les ascenseurs.

Peur : Qu'on l'enferme dans un laboratoire et ne plus jamais revoir la lumière du jour. Et aussi qu'une personne qu'il a connu remette la main sur lui.
Espoir : Qu'il existe un jour la paix sur la planète et que tous les hommes vivent en harmonie, qu'ils soient humains ou mutants.
Envie : Acheter une usine de confiserie comme celle de Willy Wonka pour manger tout plein de bonne chose.
Avatar : Hugh Dancy

Anecdotes

Quand il était jeune, Absolem voulait avoir le pouvoir de parler aux animaux et il a pleuré pendant trois jours quand il a vu qu'il n'avait pas ce don là Ses parents étaient dotés de pouvoir eux aussi C’est un grand rêveur qui a la tête dans les étoiles Il parle souvent de choses qui n’existent pas, étant dans son monde Il regarde souvent le ciel avec une expression très nostalgique Il est très doué avec la technologie, n’ayant plus du tout de soucis pour cracker les bracelets C’est un amoureux de la nature, il pourrait vivre dans la nature pendant des mois sans aucun souci Il adore voyager, s’aidant de son pouvoir pour se faufiler en douce dans les avions, trains ou encore bateaux Il aime aider les gens, qu’ils soient humains ou mutants Personne ne sait comment il fait pour vivre vu qu’il ne travaille pas mais qu’il a toujours de l’argent sur lui

Histoire

Ma vie commence il y a 32 ans, je ne sais pas où je suis né, mais j’ai été adopté quand j’avais quelques mois par une famille irlandaise composée de deux mutants. Pourquoi m’ont-ils adopté ? J’étais dans un orphelinat, ma mère étant morte en me donnant naissance et mon père étant inconnu, et ils sont venus, car ils ne pouvaient pas avoir d’enfant eux même. Je ne l’ai su que plus tard. L’homme me vit tout de suite et il sentit en moi un grand pouvoir, j’allais devenir plus tard un mutant. J’ai été élevée par une famille aimante malgré le fait que ma mère ne me prenait jamais dans ses bras, jamais elle n’avait un geste affectueux avec moi, mais j’avais aussi remarqué qu’elle ne le faisait pas avec mon père non plus. Je me demandais pourquoi, mais elle m’expliqua cela calmement quand je lui ai demandé. J’avais 3 ans et ils m’expliquèrent être des mutants et que j’allais en être un moi aussi. Mon père avait le pouvoir de détecter les mutants et ma mère avait le pouvoir de voler les capacités et souvenirs des gens par contact avec sa peau. Elle portait des gants, mais c’était compliqué à gérer alors elle ne me prenait pas dans ses bras ni quoi que ce soit comme des baisers. Nous avons continué notre vie dans notre petite ferme, mes parents étant exploitants agricoles. On avait toute sorte d’animaux, des poules, des vaches, des moutons et j’avais même un agneau que j’avais appelé Gary. Tout se passa bien jusqu’à ce que j’aie 14 ans. Lors d’un voyage avec ses parents en Union du Monde Libre, anciennement les États-Unis, j’ai senti que je devais sortir dans la rue pour une raison inconnue. J’ai vu une petite fille dans la rue avec son père. Ils fuyaient et je leur ai indiqué un endroit vers où aller. Sans savoir pourquoi, je connaissais ces personnes et je les ai aidés à s’enfuir. Je n’ai pas pu aller plus loin pour autant, je n’avais que 14 ans. Je leur ai souhaité bonne chance et aujourd’hui encore, je ne sais pas ce qu’ils sont devenus. Je suis rentré ensuite en Irlande et j’ai eu une illumination à l’âge de 17 ans, je devais travailler en temps qu’herboriste et je me suis engagé dans cette voie. J’adorais les plantes et j’ai décidé, à la fin de mes études d’aller à l’Union du Monde Libre, Metropolis pour être exact. J’avais alors 25 ans. J’avais depuis longtemps découvert mon don et j’avoue l’avoir utilisé bien d’une fois pour voyager gratuitement. Depuis je suis à Metropolis, j’ai 32 ans, mais je dois vous parler de ce qu’il m’est arrivé il y a peu de temps. Je suis rentré chez moi un jour et j’ai découvert sur le pas de ma porte une petite fille magnifique, habillée comme une poupée. Je me suis demandé ce qu’elle faisait ici et elle m’a regardé un instant avant de me sourire de manière mignonne avant de dire :

« Je t’ai retrouvé. »

C’est à ce moment-là que j’ai su qui elle était. Une ombre de mon passé, une enfant que j’avais déjà vu. Une personne dont je craignais la famille. Elle m’expliqua qu’elle s’était enfuie de chez elle et qu’elle se fera passer pour ma petite sœur. Je n’avais pas le choix, elle allait rester avec moi.

Maintenant, nous sommes tous les deux dans mon appartement. Je ne manque pas d’argent alors c’est très bien pour moi. Je ne travaille pas, ne me demandait pas comment je fais pour avoir autant d’argent. Était-ce à cause d’elle ? Je ne peux rien dire. Par contre… À vous de voir où se trouve la réalité et où se trouve la fiction dans tout ce que je viens de vous dire.

 


Derrière l'écran

 
Pseudo : Anoko
Âge : Nyaaaaa
Sexe : Nyuuuuuu
Pays/régions : Wonderland
Comment avez vous découvert le forum ? En voguant ici et là
Comment trouvez vous le forum ? C'est une question subjective et je déteste les tartes.

Fréquence de connexion : J'ai un chat.
Autre compte : Nous allons bien.
Petit mot ? Les coccinelles sont des coléoptères
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Absolem H. Fearghas

Messages : 7
Date d'inscription : 31/08/2014

MessageSujet: Re: Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible - Absolem H. Fearghas   Dim 31 Aoû - 6:21


Mutant

Religion : Oxana
Camp : Neutre
Position : Actif
PNJ : Of course :D
Quand avez-vous appris l'existence de votre don ? Comment s'est-il manifesté la première fois et comment avez-vous appris à le gérer ?
- Vous :
Je savais que j’allais avoir un don, instinctivement je le savais. Mes deux parents étaient des mutants, il fallait que j’en aie un. Mais il s’est manifesté très tôt, j’avais 3 ans, environ. Du plus loin que je me souvienne, j’avais dit à mes parents que je voulais parler aux animaux, mais il s’est avéré que j’avais un don plus particulier. Un jour, alors que je jouais avec mon père, je voulus lui sauter dessus et je me suis transformé en chien pour bondir sur son dos en aboyant. Mon père fut vraiment surpris, mais compris rapidement ce qu’il se passait alors que je n’osais plus parler, passablement traumatisé par cette expérience. Au final, j’ai découvert que je pouvais contrôler mes molécules pour me transformer en beaucoup de choses, du moment qu’elles soient faites de molécules. Autant vous dire que c’est plutôt large comme panel de transformation.

Quelles sont les capacités qu'entraine ce don ? Quelles sont vos limites d'épuisement ? Jusqu'où pouvez-vous aller grâce à votre gêne ?
- Vous :
Ma capacité est la manipulation moléculaire. C’est-à-dire que je peux me transformer en ce que je veux. En animal, en objet, en élément naturel… En tout, du moment que c’est fait de molécule. Et comme tout est fait de molécule…

Cependant, c’est un don plutôt fatiguant, je ne peux pas me transformer pendant plus de 24h et encore, je serai au bord de l’épuisement. Je peux manger beaucoup pour reprendre des forces, mais je préfère ne pas me transformer pendant trop longtemps. Il faut aussi que je fasse attention, si je me transforme en quelque chose de petit et que je me fais capturer, si je suis placé dans une cage toute petite, je risque de mourir, car je ne pourrais pas redevenir moi-même. J’ai plus d’un tour dans mon sac, mais il faut vraiment que je fasse attention.

Je peux donc aller plutôt loin, mais malheureusement, j’ai aussi un autre souci. J’ai un tatouage sur mon corps et il reste sur ma peau même transformer en animal et il est peint sur moi si je suis un objet. Il n’y a qu’en élément qu’il n’est pas visible.

Avez-vous déjà été traqué ? Avez-vous peur de l'être ? Si vous l'étiez, jusqu'où seriez-vous prêt à aller pour vous en sortir ?
- Vous :
Je n’ai jamais été traqué et je n’ai pas peur de l’être. Mon don m’aide plutôt bien à m’en sortir même si cela peut être très dangereux pour moi si ceux qui me traquent sont au courant de mon don. Et jusqu’où je pourrais aller pour m’en sortir ? Quitter le pays pour revenir plus tard, quand tout se sera tassé. C’est un peu lâche, mais je dois vivre. Je ne peux pas vraiment en parler, mais je dois rester en vie le plus longtemps possible.

Que pensez-vous des religions en place ? Avez-vous remarqué un changement depuis que les gens sont au courant de l'existence des mutants ? Appréciez-vous ce nouveau système de surveillance continuelle et absolue ? ( Bracelet, couvre-feu.. )
- Vous :
Je ne suis pas ici depuis assez longtemps pour avoir mon avis sur la question, mais je pense qu’il y a des religions qui sont essentielles. Bizarrement, je ne suis pas contre Aleid, j’ai même un peu de sympathie pour cette religion, car elle gêne une personne que je n’apprécie pas forcément. Je suis proche d’Oxana, car ils aident les mutants, une cause importante pour moi. Mais il y a des religions inquiétantes comme Shamgar, Deirdre ou encore Helah. Quant au couvre-feu et le bracelet, je trouve cela excessif, j’en ai touché deux mots à Azriel Blake, mais il m’a souri de manière amusée en me disant que je n’avais pas à m’inquiéter pour cela. Sale type !

Si vous deviez espérer quelque chose de cette guerre entre les Mutants et le gouvernement, qu’espéreriez-vous ?
- Vous :
J’aimerai que le gouvernement se bouge un peu contre ces religions qui persécutent les mutants. J’aimerai que tous s’entendent sans s’entre-tuer. Je n’ai pas prop… Non, c’est vrai. Je ne peux pas en parler.


Je vous remercie, pour ces quelques minutes, ces réponses vont nous être bien utiles.

Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jenny C. Fawkes

Messages : 83
Date d'inscription : 04/11/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible - Absolem H. Fearghas   Dim 31 Aoû - 8:32

Bienvenue à toi !!
Merci de m'apprendre que les coccinelles sont des coléoptères je me coucherais moins sotte ce soir ^^
Bonne chance pour ta fiche en tous les cas !

_________________
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Naël R. Karlson

Messages : 27
Date d'inscription : 29/08/2014

MessageSujet: Re: Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible - Absolem H. Fearghas   Dim 31 Aoû - 11:05

Hugh =))
Bienvenue !
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible - Absolem H. Fearghas   Dim 31 Aoû - 12:50

Bienvenue et bonne chance pour la fiche !
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible - Absolem H. Fearghas   Lun 1 Sep - 1:56

Eh bah dis donc, que de belles bouilles en ce moment ♥
Bonne chance pour la suite !
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Deimos Nox Lovett

Messages : 81
Date d'inscription : 05/11/2013

MessageSujet: Re: Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible - Absolem H. Fearghas   Dim 21 Sep - 0:48

Yosh, Absolem.
Perdu dans ta fumée à Wonderland ?
On s'ennuie de toi. Des p'tites nouvelles ?
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Absolem H. Fearghas

Messages : 7
Date d'inscription : 31/08/2014

MessageSujet: Re: Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible - Absolem H. Fearghas   Sam 27 Sep - 7:02

Oui ! Pardon ! Je finis ma fiche rapidement, promis ♥
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Azriel K. Blake

Messages : 185
Date d'inscription : 20/09/2013

MessageSujet: Re: Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible - Absolem H. Fearghas   Lun 29 Sep - 7:13

Comme tu me l'as fait lire avant de la poster, je la connais déjà ton histoire x)

Je te valide du coup ^^ Je te donnerai la couleur si tu me fais un bisous et maintenant, faut que tu te bouge pour faire la suite :

1) Registre : http://metropolis.forumactif.fr/t40-registre-des-personnages
2) Je m'occupe de ton avatar donc pouet
3) Pouvoir : http://metropolis.forumactif.fr/t41-pouvoirs-deja-pris

Après, tu peux faire ce que tu veux mais fait gaffe sinon je risque de te botter l'cul si tu fais une connerie e.e
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible - Absolem H. Fearghas   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» + le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible.
» Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible
» JENNY ▬ La meilleure façon de réaliser l'impossible est de croire que c'est possible
» Ember Connolly ♣ Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible.
» Rafaello-Ariana / Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est dy céder.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metropolis :: Fiches validées-