AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Mer 27 Aoû - 23:38



If you don't stand for something you will fall for anything.


Poussant un soupir venant du plus profond de son être - pour bien montrer qu'elle était exaspérée - Isobel se laissa tomber sur son lit, les bras en croix. Elle avait envie de jurer - tout de même, c'était un vendredi soir! -, mais, tout comme son soupir, personne n'était là pour l'entendre. La maison était désespéramment vide. Dans d'autres circonstances, elle aurait sauté de joie : Quoi de mieux que des parents partis pour la nuit chez des amis pour inviter ses propres amis à rester et fêter ? Mais, le problème, c'était que l'adolescente avait un tout petit peu pété les plombs ces temps-ci, et avait repoussé tout ceux qu'elle considérait comme des amis. C'était limite si elle n'avait pas agressé une pouffiasse, qui connaissait une autre pouffiasse, qui connaissait ... enfin bref. Mise sur la liste noire au lycée, elle se retrouvait seule. Désespéramment seule. Elle espérait que ça allait se tasser un peu. Pas fêtarde généralement, elle avait pourtant vraiment envie de bouger, de se défouler. Une conséquence de son état ? Elle n'en avait aucune idée. Poussant un autre soupir, elle roula sur le ventre et attrapa un livre au passage. Autant profiter d'être seule pour lire un peu. Ça allait la détendre ... ou pas. Cette fois, c'est un grognement frustré qui sortit de sa gorge. Jetant le livre à travers sa chambre, ce dernier alla s'écraser violemment contre le mur. Autant aller prendre l'air, avant de détruire quelque chose. Le couvre-feu n'était pas encore atteint.

Descendant les escaliers, Isobel ouvrit la porte vitrée arrière de la maison familiale, qui donnait sur leur cour. Un bel endroit gazonné, avec piscine hors terre, cabanon et balcon, bref, rien de plus familial. La clôture au fond de la cour donnait sur le boisé, qui lui donnait sur une forêt plus profonde appréciée des randonneurs. Cette même forêt où elle s'était réveillée un matin ... Elle frissonna et se força à penser à autre chose. Ce n'était pas chose facile. Ce qui lui arrivait occupait entièrement son esprit. Respirant un grand coup l'air frais du soir, Isobel s'apprêta à refermer la porte, constatant que ça ne lui faisait pas plus de bien que cela.

Son geste fut stoppé par un bruit. Un bruissement. Relevant les yeux, inquiète, elle parcourut l'espace devant elle du regard. Il y avait quelqu'un ? Ou c'était son imagination trop fertile qui lui jouait des tours ? Et si c'était un tueur en série ? Stop ! Elle sentait son coeur palpiter et ce n'était pas bon pour elle. Fallait attirer l'attention sur elle. Et puis, les soldats armés allaient bientôt commencer à faire leur ronde, le couvre-feu était pour bientôt. Un autre bruissement, mais cette fois, elle était certaine que ce n'était pas son imagination. Rien du côté du voisin. Sortant, elle empoigna le premier objet à porté de main. La brosse à barbecue. Très utile ...

« Hey oh, y'a quelqu'un ? »

Elle descendit les quelques marches du balcon, pour atterrir pieds nus dans le gazon. Sans vraiment s'en rendre compte, elle renifla autour d'elle. Une odeur étrangère. Son coeur se mit à battre de plus en plus rapidement.

« Sortez de votre cachette ou ... ou ... »

* Je vous déchiquette ? *

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Jeu 28 Aoû - 1:34

Ça faisait trois jours maintenant que Jonathan avait fuit le foyer familial, il avait toujours du mal à comprendre sa situation, ses parents venaient de lui tourner le dos alors qu'il pensait que malgré son pouvoir, son père et sa mère protégeraient leurs fils, mais non... *Stupide voilà tout ce que j'ai été, j'aurait du garder tout ça pour moi... Et Gwen', j'ai même pas eu le temps de parler à ma soeur...* Jon' ne pouvait se permettre d'y retourner, naïf il serait de croire qu'il serait accueillit à bras ouvert. Mais il aurait tout de même apprécié pouvoir discuter avec sa soeur tenter lui expliquer son départ mais c'est trop tard maintenant. Il ne la reverrait probablement plus jamais et rien que d'y penser, son coeur se serrait. Jonathan le savait maintenant, il devait commencer à oublier son passé, une page de son histoire se tournait mais, tout ça n'était qu'un prologue, les vrais problèmes n'attendaient qu'à lui tomber dessus à tout instant.

Durant ces trois jours, Jon' avait profité des journées pour essayer son pouvoir, tenter d'en apprendre un peu plus mais, surtout pour penser à autre chose. Il utilisait la forêt où il avait atterrit pour ses exercices, il y avait personnes dans son coin. Il n'y appris rien de spécial, à vrai dire il réussissait à peu de choses. Son esprit n'arrivait pas à se focaliser sur ce qu'il souhaitait, ces tentatives finissaient toutes de la même manière, écroulé sur le sol. A part cela, il se devait de se nourrir et tout ça. Avec le peu d'argent qu'il lui restait il parvint à tenir jusque là avec quelques petits snacks mais, il était arrivé à court d'argent et ne savais que faire maintenant, cotée eau, il avait réussi à trouver une bouteille vide qu'il remplissait dans une fontaine en ville. Mais fallait pas se leurrer, c'est pas comme ça qu'il allait survivre dans ce monde, à moins de trouver une alternative mais laquelle ? Il ne savait pas non plus où il allait dormir cette nuit, jusqu'ici il avait dormit dans une cabane de jardin ouverte, mais les propriétaires avaient dû se douter de quelques choses et l'avait cadenassée. Bon, il faut dire que notre jeune ados s'était réveillé en sursaut d'un bon vieux cauchemar, peu avant l'aube, son coeur battait tellement vite, il n'avait jamais senti cela et ses mains, ses mains semblaient vibrées à une vitesse folle ce qui mit Jonathan quelque peu en panique ce qui le fit mettre quelque peu le désordre dans la cabane, donc bon finalement question discrétion...

La nuit s'approchait et il n'avait toujours pas d'idée, bien que ça ne l'enchantait pas du tout, il se voyait déjà à dormir sous les étoiles dans la forêt mais, ce serait pas la solution la plus sage. Il avait encore du temps avant le couvre-feu et les rondes des militaires, alors il se décidait d'aller continuer ses recherches d'un abri. Il arrivait en lisières de foret, il y avait quelques maisons, une aurait certainement ce qu'il recherche, du moins c'est ce qu'il espérait. Il tentait la première maison en face de lui, s'approchant du grillage, il jetait un coup d'oeil par-dessus histoire de voir ce qu'il en retournait. Mais, là se tenait un bon gros chien qui le regardait fixement, sortant les crocs. *Nope...* pensait-il. Jon' s'écartait tranquillement et passait à une autre maison plus loin, ça semblait tranquille, mais alors qu'il s'apprêtait à inspecter de plus prêt, il entendit un bruit et tentait de se cacher rapidement. Visiblement ce ne serait pas cette maison non plus, il commença à partir tentant d'être discret mais, il se crispa net lorsqu'il entendit une voix. Jonathan ne savait que faire, la voix féminine savait qu'il y avait quelqu'un et si elle appelait la police où je ne sais quoi ça n'aiderait pas. Jon se leva, sortant de sa cachette, il pouvait toujours tenter de montrer qu'il n'y a rien à craindre de lui, on le laissa peut-être partir. Jon' s'avança un peu plus dans le jardin, les mains en l'air histoire de vouloir montrer qu'il n'était pas méchant. Il apercevait maintenant la personne, c'était une jeune femme, elle ne devait pas être plus âgée que Jonathan, elle se tenait la brandissant une arme plutôt bizarre pour faire peur à quelqu'un.

- C'est rien, je veux pas de mal...

Ouais, pas forcement facile à croire en le voyant, ça faisait trois jours qu'il se trimbalait avec les mêmes vêtements et à dormir dans de sales conditions, ses vêtements étaient loin d'être dans un état de « neuf ». Toujours en gardant les mains levées, il reprenait :

- Et je voudrais pas me prendre un vilain coup de brosse. Je... cherchais juste un endroit où m'abriter pour la nuit, mais désolé d'avoir fait peur, je vais repartir.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Jeu 28 Aoû - 2:03



If you don't stand for something you will fall for anything.


C'était étrange de savoir que quelqu'un était là, à la simple odeur ... Mais, pour l'instant, Isobel était bien contente de le savoir. Se tenant fermement campée sur ses jambes, la brosse à barbecue levée, elle était prête à se battre. À bien y penser, elle aurait peut-être dû courir se réfugier à l'intérieur, au lieu de faire face. Mais son instinct ne la laissa pas faire. Elle voulait savoir qui était là et le faire décamper de chez elle, à coups de griffes s'il le fallait. Alors que la jeune femme se disait qu'elle allait devoir aller chercher l'intrus par la peau du cou, une silhouette se dessina dans le jardin, faiblement éclairée par les lumières qui s'étaient allumées plus tôt à cause du mouvement. Bouche bée d'y découvrir un garçon du même âge qu'elle, Isobel ne baissa pas pour autant son arme improvisée. Il était quand même sur SON terrain ... et il portait des vêtements semblant avoir vu de meilleurs jours. Son odorat sur développé détecta aussi son odeur plus fortement, et elle pouvait facilement dire qu'il devait avoir passé plusieurs jours dehors. En cavale donc ? Aïe. Ce n'était jamais bon signe ceux qui étaient en cavale. Il faisait peut-être partie d'un gang ?

« C'est rien, je veux pas de mal... »

* C'est ça, beau gosse * pensa-t-elle, sans baisser son arme, réprimant son envie de gronder pour avertir l'inconnu de ne pas avancer encore plus. Ce n'était pas normal ça. Et elle devait éviter tout ce qui n'était pas normal. Comme parler à un fugitif au beau milieu de son jardin.

« Et je voudrais pas me prendre un vilain coup de brosse. Je... cherchais juste un endroit où m'abriter pour la nuit, mais désolé d'avoir fait peur, je vais repartir. »

C'est à ces mots que la première alarme retentit, avertissant la population de rentrer chez eux, du moins, pour les jeunes gens dans leur genre. Les mineurs n'étaient plus autorisés à être dehors. Et l'inconnu semblait être tout aussi jeune qu'elle. Se mordant la lèvre, contrariée, elle finit par baisser doucement sa brosse. L'adolescente était peut-être trop naïve, mais pouvait-elle le laisser dehors, là, dans le froid et l'obscurité ? Allait-elle le regretter ? C'était mal d'abriter un fugitif non ? Les sourcils froncés par le fait de devoir faire face à un tel dilemme, Isobel finit par dire sèchement :

« Bon, rentre avant que les militaires te voient. »

Pour appuyer ses dires, elle tourna prudemment les talons et monta prestement les quelques marches de son balcon, commençant à avoir froid aux pieds. Elle tourna la tête en direction de l'inconnu, le fixant pour lui faire comprendre qu'elle ne blaguait pas.

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Jeu 28 Aoû - 13:45

Le premier couvre-feu allait bientôt être sonné, il ne devait pas s'éterniser dans le coin, surtout surtout si la jeune femme finissait par dénoncer sa présence. Il se devait retourner dans la forêt, il n'avait pas trop le choix. Alors qu'il pensait commencer à faire demi-tour, le couvre-feu était sonné, un juron traversa son esprit, il n'avait plus de temps à perdre. Le jeune homme regardait autour de lui, commençant à s'inquiéter. Mais juste au moment où il allait entreprendre de fuir, la jeune femme reprit la parole, ce qui ramena l'attention de Jon' sur elle, elle avait baissé son « arme » mais qui plus est, elle l'invitait à rentrer. Jon' était surpris, pensant avoir mal entendu, alors que la jeune femme commençait à faire demi-tour pour rentrer dans la maison. Jonathan ne savait pas vraiment quoi faire, il laissa échapper :

- Euh... sérieux ?!

Elle se retourna et montra qu'elle était belle et bien sérieuse. Jon' était surpris qu'on l'invite comme ça, mais bon qui serait-il pour rejeter l'offre. Il regardait une nouvelle fois autour de lui, toujours indécis, il avait quand même une certaine appréhension à la suivre, après tout il ne la connaissait pas et ne savait pas vraiment ce qui l'attendait. Mais bon, il le savait que ce serait toujours plus intéressant que de rester dehors et risquer de se faire chopper par des militaires. Il se décida finalement à la suivre et rentra à l'intérieur de la maison. L'intérieur semblait aussi normal que l'extérieur, rien de louche, toujours bon à savoir. Jonathan se tourna vers la jeune femme, elle semblait restée sur ses gardes, ce qui était normal après tout, elle ne le connaissait pas du tout et si elle savait que c'était un mutant qui sait comment elle réagirait. Il prit la parole, restant quelque peu gêné de la situation :

- Je sais pas quoi dire vraiment, merci. C'est rare des voir du monde aussi sympa par ces temps-ci. Je me voyais vraiment pas finir par tomber sur des militaires ce soir.

Jon' aurait bien aimé tomber sur une personne comme cela déjà quelques jours plus tôt. Il n'était pas pour autant tiré d'affaire encore, du moins tant qu'il ne connaissait pas plus l'endroit dans lequel il avait mis les pieds. Si c'était une maison qui détestait les mutants, une seule erreur et il pourrait finir à servir d'expérience ou bien je ne sais quoi d'autres, il devait rester prudent. Mais il tenait d'abord à se présenter, c'était la moindre des choses.

- Moi c'est Jonathan
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Jeu 28 Aoû - 16:20



If you don't stand for something you will fall for anything.


Isobel faisait probablement une grosse erreur de jugement en ce moment. Depuis quand elle invitait des inconnus chez elle en pleine nuit alors qu'elle était toute seule ? Une fois à l'intérieur, après avoir déposé à contre cœur son arme de fortune, elle se tourna vers l'inconnu. Qui était plutôt mignon, d'ailleurs, malgré son air crasseux. L'adolescente se rabroua. Pas question de lui faire confiance hein ! Mais d'un autre côté ... il semblait un peu gêné par la situation.

« Je sais pas quoi dire vraiment, merci. C'est rare des voir du monde aussi sympa par ces temps-ci. Je me voyais vraiment pas finir par tomber sur des militaires ce soir. »

Devrait-elle relâcher sa vigilance ? Il était un peu tard pour retirer son invitation. La deuxième sonnerie retentit. Voilà. Quiconque étant mineur et se retrouvait dehors pouvait se faire chopper par ces types vraiment pas rassurants. En fait, en y pensant, Isobel avait bien plus peur d'eux que du garçon dans sa cuisine.

« Moi c'est Jonathan. »
« Isobel ... »

répondit-elle après quelques hésitations. Non, décidément, il n'avait pas l'air bien méchant.

« T'as pas à t'inquiéter pour mes parents, ils ne rentrent pas avant demain dans la journée ... »

Aussitôt dit, Isobel regretta ses paroles. Non mais quelle cruche ! Elle venait de lui dire qu'ils allaient être seuls pendant un bon bout de temps. Qui sait ce dont il était capable, ce Jonathan ! Nerveuse, mais essayant de faire bonne figure pour ne pas ressembler à une petite fille effrayée, l'adolescente contourna le comptoir pour mettre celui-ci entre eux d'eux. Puis elle décida d'attaquer. Avec des mots, bien évidemment.

« Pourquoi t'es dehors ? T'es en cavale ? T'es recherché ? T'as tué quelqu'un ? »

* Bon, pas si pire la dernière question * S'il était un criminel, elle était mal barrée. Et s'il l'était, il allait lui mentir, et elle n'avait aucun moyen de savoir la vérité. Mais, à bien le regarder, il ne semblait pas méchant. Isobel hésitait. Peut-être n'avait-il simplement pas eu de chance dans la vie ? Son regard s'adoucit pendant une fraction de seconde, mais elle retrouva rapidement son air méfiant, croisant les bras, relevant le menton, fixant directement dans les yeux l'autre adolescent.

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Jeu 28 Aoû - 17:52

- Et bah, enchanté Isobel.

Un sourire quelque peu gêné se dessinait sur son visage, espérant montrer un peu plus qu'il n'y avait rien à craindre de lui. Enfin, dans son état actuel, il ne dégageait pas forcément une grande aura de confiance. Comme il l'avait déjà remarqué, la jeune Isobel devait avoir pas loin de son âge, ce qui signifie qu'il doit forcément y avoir ces parents qui sont là également, seraient-ils aussi concilient que le jeune femme sur le fait d'accueillir un jeune ados après le couvre-feu ? Mais il n'eut pas à s'en préoccuper trop de cela puisque Isobel lui indiqua que ses parents n'étaient pas là avant le lendemain matin. C'était déjà une chose en moins sur lequel s'inquiéter mais, bien qu'en d'autres occasions une situation de ce genre aurait pu lui faire plaisir, là s'était autre chose, il avait d'autres préoccupations en tête. Soudain, la jeune femme qui s'était placée de sorte à mettre les comptoir entre eux deux commençant à lui poser une série de questions, après, on ne pouvait pas lui en vouloir d'en apprendre plus sur cet inconnu. *Bon j'ai toujours été un piètre menteur mais, faut que je trouve quelque chose de plausible et qui ne lui fasse pas peur plus qu'elle ne doivent l'être déjà*, pensa-t-il avant de s'élancer sans trop réfléchir :

- T'as pas à t'inquiéter, je suis pas un tueur ou quoi que ce sois, je vais pas te faire de mal. Je... j'ai comme qui dirais, fuis mon foyer il y a quelques jours à cause de mes parents... enfin... c'est compliqué...

*Bien joué crétin. C'est bien trop proche de la vérité mais, qu'aurais-je pu dire d'autres, enfin c'est trop tard maintenant*,pensa-t-il fuyant le regard de la jeune femme. Mais tout ça lui faisait se demander, avait-il attiré l'attention en disparaissant de chez lui et du lycée du jour au lendemain ? Ces parents avaient-il prévenu qui que ce soit ou avait-il encore ne serait-ce qu'une once d'amour pour leurs fils ? Jonathan était vraiment paumé depuis sa fuite, il devrait penser à tout un tas de choses pour rester discret, mais son esprit était toujours embrouillé.

- Je suis vraiment désole de venir déranger comme ça, je devrais même probablement pas rester ici.

Jonathan restait tout de même hésitant, il souhaitait partir d'ici avant de se faire griller mais s'il restait dehors après le couvre-feu il finirait sûrement par se faire attraper.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Jeu 28 Aoû - 21:37



If you don't stand for something you will fall for anything.


« T'as pas à t'inquiéter, je suis pas un tueur ou quoi que ce sois, je vais pas te faire de mal. Je... j'ai comme qui dirais, fuis mon foyer il y a quelques jours à cause de mes parents... enfin... c'est compliqué... »

Les parents ... L'adolescente détourna les yeux. Elle voudrait tellement pas les décevoir ... Et s'ils apprenaient qu'elle était un monstre, allaient-ils la jeter dehors ? À cette pensée, Isobel eu un doute. Et si ... Non ... Mieux valait ne pas se demander s'il était un mutant, finalement, et qu'il avait subi peut-être ce qu'elle allait probablement subir si son secret était découvert.  Enfin, si tout ça était vrai ! Mais à voir sa tête, Isobel avait vraiment du mal à douter de ses propos.

« Je suis vraiment désole de venir déranger comme ça, je devrais même probablement pas rester ici. »

Cette fois, Isobel réagit vivement sans vraiment le vouloir.

« T'es malade ! Tu vas te faire coincer dehors ! Tu peux rester ici. »

Gênée d'avoir réagi aussi vivement et de manière autoritaire, Isobel se détourna un peu, moins méfiante. Elle pensait au fait que si elle avait été dehors à sa place, elle aurait bien aimé un peu d'aide. Peut-être que ça allait bientôt arriver, d'ailleurs ... Combien de temps pourrait-elle garder secrète sa mutation ? Se tordant les mains à cause de la gêne, elle décida de changer de sujet. S'il devait rester ici, autant faire quelque chose non ?

« T'as faim ? Soif ? »

Vu son état, il devrait. Et sans son bracelet, ça avait dû être un calvaire. Ces petits trucs possédaient un gps, ce qui dégoûtait Isobel, mais au moins, ils permettaient d'entrer dans de nombreux bâtiments.

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Jeu 28 Aoû - 22:29

Alors que Jonathan était porté dans ses pensées pour se décider à rester ou partir, la jeune femme l'en sortit en répondant rapidement à sa dernière déclaration. Apparemment c’était elle n'allait pas être enclin à le laisser partir même si il le voulait. D'abord surprit, Jon' finit par laisser esquisser un sourire sur son visage, ça lui faisait vraiment plaisir d'avoir affaire à quelqu'un d'aussi sympa après ces derniers jours de galères. Toujours avec le sourire le jeune répondit :

- Okay okay je reste, je tiens pas à me prendre un coup de brosse.

Un petit rire lui échappa, il commençait peut à peut à se détendre, il ne semblait pas en danger dans cette maison pour l'instant. Bon mis à part cela, heureusement, elle ne semblait pas trop vouloir en savoir plus sur les raisons de son départ de chez lui. Ça le soulageait un peu parce qu'il ne savait vraiment pas trop quoi raconter, ou alors elle avait déjà des doutes ce qui ne serait pas ci étonnant après tout. Il fut une nouvelle fois tiré de ses pensées lorsque Isobel lui demanda s'il faim et soif. Jon' leva la tête et regarda la jeune femme avec les mêmes yeux qu'un gosse pouvait faire en découvrant ces cadeaux de noël.

- Oh je mentirais si je disais le contraire. Avec le peu que j'ai mangé ces derniers temps.

Il reprenait définitivement confiance en ce monde semblant pourtant si mal en point, il restait encore des gens formidables.

- Franchement, après tout ça, c'est une grosse dette que j'aurais envers toi.

Jonathan, profitait vraiment pour souffler, écartant une à une la moindre ces inquiétudes, c’était peut une erreur, mais il tenait à profiter des moindres moments de calme. Il prit l'initiative de s'asseoir sur la première chaise venue, espérant ne pas être trop mal vu ce ne pas avoir attendu qu'on le lui propose.

- J’espère en tout cas  vraiment ne pas poser de problèmes en restant là, ou même t'avoir tiré d'un truc important.

Il jetait un coup d’œil vers la fenêtre, et s'avouait que finalement, il avait bien fait de ne pas être partit, qui sait ce qui l'aurait attendu là dehors.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Ven 29 Aoû - 15:26



If you don't stand for something you will fall for anything.


Jonathan décida de rester suite à sa déclaration. Heureusement, car, sinon, l'adolescente se serait sentie mal qu'il se fasse coincé. Maintenant, elle ne pouvait plus reculer. Face à l'attitude plus détendue du fugitif, Isobel s'autorisa elle aussi un petit sourire, de moins en moins nerveuse par la présence d'un inconnu dans sa cuisine. S'il avait été méchant, il lui aurait déjà fait du mal, non ? Ou tenté, parce que dans son cas, elle ne serait pas restée là sans réagir. Et ça aurait pu devenir plutôt violent ... et sanglant. Pensive, elle regarda ses mains. Jamais elle n'avait été aussi terrifiée par ce qu'elle pouvait faire. Revenant dans l'instant présent, elle proposa naturellement s'il voulait manger ou boire. Le pauvre, il était dans un sale état. Et sale, c'était le cas de le dire. Elle se détourna pour ne pas qu'il la voit froncer le nez. À vrai dire, il n'était pas si sale que ça, ce n'était pas comme s'il était allé se rouler sur les sentiers de terre battue de la forêt derrière chez elle, mais son odorat surdéveloppé lui causait problème. Tout comme ses autres sens, d'ailleurs. Elle ne comptait plus les migraines causées par le fait qu'elle entendait trop de choses en même temps.

« Franchement, après tout ça, c'est une grosse dette que j'aurais envers toi. »

Isobel se retourna vers lui, cette fois, un réel sourire, beaucoup plus sympathique et doux, sur le visage.

« Ce n'est rien, c'est ... normal ? »

Elle avait buté sur le dernier mot, se rendant compte que non, par les temps qui courent, inviter un inconnu, fugitif de surcroît, n'était pas normal. À cette pensée, son sourire s'élargit un peu plus.

« J’espère en tout cas  vraiment ne pas poser de problèmes en restant là, ou même t'avoir tiré d'un truc important. »

L'adolescente s'empressa de répondre, agitant la main :

« Oh non, je m'ennuyais en fait ... »

Dire qu'elle aurait pu inviter quelques amis en ce vendredi soir. Ah mais non, elle avait fait fuir tous ces « amis » ces derniers temps. Elle se renfrogna sur le coup mais retrouva rapidement son sourire, alors qu'elle ouvrit son frigo.

« Un sandwich ça te va ? Je suis nulle en cuisine. »

Et c'était 100% vrai. Se tournant soudainement vers lui, un air gêné sur le visage, elle continua :

« Dit, prend le pas mal hein, mais tes vêtements schlinguent à mort. »

Oui bon, ça devait être exagéré pour quelqu'un qui avait un odorat normal, mais pas pour elle. Pointant en direction d'où se trouvait la salle de bain, elle demanda :

« Si tu veux, tu peux prendre une douche. Je te passerai des vêtements à mon père, il s'en apercevra même pas. »

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Ven 29 Aoû - 17:00

En y repensant, elle avait avait raison de s'interroger sur le fait que ce soit normal, car c'est vrai que cela ne l'était pas vraiment, qui plus est, au jour d'aujourd'hui, Jon' lui même ne savait pas ce qu'il aurait fait si les rôles avaient été inversés, il pouvait donc ce savoir chanceux d’être accueillit de cette façon. Maintenant que la jeune adolescente lui avait demandé si il souhait mangé quelque chose, sa faim se fit plus ressentir, et lorsque Isobel lui demanda si un sandwich suffirait il répondit directement :

- Oh c'est parfait ne t'en fait pas, je serais prêt à manger n'importe quoi.

Puis la jeune femme fit remarqué, d'un air gêné, que Jon' ne sentait pas tellement la rose, et elle n'avait pas tort du tout. Jonathan s'inspecta rapidement et ne pus qu'acquiescer, passé ces quelques derniers jours dehors et surtout en voulant tester son pouvoir dans la forêt n'avait pas aidé. Son visage s'éclairait une nouvelle fois alors qu'elle lui proposait de prendre une douche et de lui passer des vêtements. Rien que d'y penser il en était heureux, il répondit toujours avec un grand sourire :

- Ça me ferais un bien fou, je me sens si crasseux. Je vais y aller directement, merci !

Sans perdre de temps le jeune homme se redressa et partit vers la pièce qu'elle lui avait indiqué. Il rentra à l'intérieur refermant derrière lui, ça lui faisait bizarre de prendre une douche chez une personne qu'il ne connaissait pas. Il retira ses vêtements un par un les déposant dans un coin, elle avait raison, ces vêtements étaient crades. Jonathan rentra dans la douche et fit couler l'eau chaude. Il resta un moment sans bouger, laissant l'eau le réchauffer, ça lui faisait tellement de bien de pouvoir prendre une douches depuis ces quelques jours hors de chez lui, il repensait à ces derniers jours et notamment à sa famille, revoyant le visage enragé de son père, cette vision l'horrifiait, il la chassait rapidement de son esprit et entreprit de commencer à se nettoyer.
Une quinzaine de minutes plus tard il se décida enfin à sortir de la douche, il attrapa la première serviette qu'il trouva afin de bien se sécher entièrement. Jonathan appréciait se sentir propre à nouveau, mais il remarqua qu'il n'avait pas prit le temps d'attendre qu'on lui donne d'autres vêtements. Il lui restait plus qu'à sortir les demander, il enfila la serviette autour de sa taille histoire de ne pas par sortir nu, manquerait plus que ça. La porte de la salle de bain s'ouvrait laissant apparaître un jeune homme quelque peu gêné de la situation.

- Hmm.. Désolé j'aurais du attendre que tu me passe les vêtements avant.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Sam 6 Sep - 1:44



If you don't stand for something you will fall for anything.


Pendant un instant, elle craignit qu'il le prenne mal, mais elle n'était pas réputée pour sa délicatesse. Elle avait des passes où elle pouvait être aussi douce qu'un agneau, mais le reste du temps, elle ne se gênait pas pour dire ce qu'elle pensait. Et avec ce qui se passait ces temps-ci, l'adolescente en avait vexé plus d'un. D'où le fait qu'elle restait seule dans son coin au lycée, ou en dehors. La nouvelle mutante se détendit un peu en voyant le sourire de Jonathan. Bon, il ne l'avait pas mal pris, c'était une bonne chose.

« Ça me ferais un bien fou, je me sens si crasseux. Je vais y aller directement, merci ! »

Ni une, ni deux, il disparut de son champs de vision et la demoiselle entendit l'eau couler. Elle était peut-être trop naïve, de le laisser sans surveillance. Mais elle ne pouvait tout de même pas ... L'adolescente eut un sourire et secoua la tête, avant de retourner à son frigo, en sortant un peu de tout. Ça, au moins, elle était capable de le faire. Rapidement, un sandwich tout beau tout frais trôna dans une assiette sur le comptoir central. Elle entendait toujours l'eau couler, il allait probablement en avoir pour un moment. Entrant dans le salon, Isobel se rapprocha de la grande fenêtre menant à la rue devant chez-elle, s'appuyant sur le rebord, écartant pensivement les rideaux, regardant à l'extérieur. Ses pensées dérivèrent en même temps que son regard qui balayait l'obscurité.

Elle voyait les patrouilleurs armés sans vraiment les voir, alors qu'elle repensa à tout ce qui se passait ces temps-ci. Définitivement, son quotidien avait pris une toute nouvelle tournure.

« Hmm.. Désolé j'aurais du attendre que tu me passe les vêtements avant. »

Isobel sursauta violemment, n'ayant pas entendu l'eau cesser de couler, et encore moins la porte s'ouvrir. Se tournant vers Jonathan, elle le découvrit pratiquement nu. Se retenant de pouffer d'un rire gêné, elle se releva.

« Non, c'est moi qui suis désolée, j'étais ... partie ailleurs ... »

Désignant le sandwich, elle enchaînant rapidement :

« Je vais aller te chercher les vêtements. »

Détournant les yeux, elle passa à côté de lui en direction de la chambre de ses parents, pour piquer quelques vêtements qu'elle savait que son père ne remarquerait pas. Isobel revint quelques minutes plus tard, et déposa les vêtements non loin.

« Je crois que c'est un peu grand ... »

Elle releva les yeux vers son invité.

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Sam 6 Sep - 17:56

Jonathan semblait avoir surpris la jeune femme, en effet, celle-ci fut prise d'un sursaut lorsque l'adolescent prit la parole. Elle ne devait pas l'avoir entendu sortir de la salle de bain étant certainement prise dans ses pensées. Jon' n'osait pas trop la regarder, étant toujours déconcerté par la situation présente. Après qu'elle se soit également excusée pour les vêtements, Jon' remarqua tout de même qu'elle désigna un sandwich sur le comptoir de la cuisine, ceci fit dessiner un sourire sur le visage du jeune homme avant de dire :

- Oh, merci !

Décidément il ne cessait de la remercier, la dette qu'il avait envers elle ne faisait qu'augmenter au fil du temps qu'il passait ici. Isobel quitta finalement la pièce pour partir lui chercher des vêtements appartenant à son père. Jonathan se dirigea vers le comptoir se plaçant face au sandwich préparé par la jeune femme, s'installant il commença à prendre quelques bouchées. Une chose est sûre, l'adolescent avait très faim puisque le sandwich disparu assez rapidement pour aller nourrir l'appétit du jeune homme.

Quelques minutes plus tard, Isobel revint avec des vêtements avec elle. Jon' avait déjà terminé le sandwich, il faut dire qu'il avait très faim le pauvre. Il s'essuya avec un essuie-tout qu'il avait réussi à trouver. Prenant soin de garder une main sur sa serviette histoire d'éviter tout évènement malencontreux, il se redressa et alla en direction de l'adolescente, jetant un oeil sur les vêtements qu'elle avait apportés. Comme elle le fit remarquer, ils semblaient effectivement un peu grand.

- Hmm... je crois qu'il n'y a qu'un moyen de le savoir.

Affichant un léger sourire, il attrapa les vêtements et fit route vers la salle de bain repoussant la porte derrière lui. Il enfila rapidement les fringues et Jon' put effectivement constater qu'ils étaient un peu grand. Jonathan ressortait finalement de la salle de bain habillé et revint se présenter en face d'Isobel tout en effectuant un tour sur lui-même et déclarer avec un grand sourire :

- Alors ? De quoi j'ai l'air ?

S'inspectant également, Jonathan savait que question taille, ce n'était pas des plus parfaits mais, après tout, c'était toujours mieux que rien ou bien que d'êtres dans des vêtements sales.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Isobel McLellan

Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Dim 14 Sep - 20:00



If you don't stand for something you will fall for anything.


Quelle étrange situation ! Elle se tenait là, tendant dans la direction d'un inconnu à moitié nu des vêtements qui appartenaient à son père. Oh, et il faisait nuit. Et elle était toute seule. Alors pourquoi cela ne la rendit plus aussi nerveuse qu'au début ? Peut-être la gentillesse du garçon y était pour quelque chose. Ou peut-être qu'Isobel, d'une certaine manière, savait que sa situation pourrait très bien lui arriver. Qui sait comment ses parents réagiraient s'ils savaient qu'elle était une mutante. Tendant les vêtements en direction de Jonathan, ce dernier disparut rapidement dans la salle de bain et l'adolescente en profita pour aller mettre son assiette dans l'évier.

« Alors ? De quoi j'ai l'air ? »

Isobel tourna la tête dans sa direction, ne pouvant réprimer le sourire sincère et beaucoup plus détendu que provoqua la vision. Effectivement, c'était un peu grand, il avait l'air d'avoir rapetissé d'un coup.

« Pas si mal »

Répondit-elle, tout sourire. Puis le silence tomba, la rendant un peu mal à l'aise. Quelle allait-être la suite ? Pour l'instant, elle n'avait pas à s'inquiéter de sa présence. Mais lorsqu'elle irait se coucher ? Allait-elle seulement arriver à dormir en sachant qu'un inconnu était dans la maison ? Ses angoisses revinrent et elle détourna le regard.

« C'est si grave que ça pour que t'aies dû partir de chez toi ? »

Elle avait repensé à plus tôt, et la raison qu'il lui avait donné pour être dehors à cette heure dans cet état, et elle n'avait pas réfléchi avant de parler. Peut-être qu'il n'avait pas envie de s'étendre sur le sujet ...

Hors jeu : Désolée du temps de réponse &, surtout, de la piètre qualité de ma réponse    J'ai manqué d'inspiration pour ce coup ci :x

fiche codée par Empty Heart
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   Lun 15 Sep - 4:50



Jonathan se tenait là, effectuant presque un défilé de mode dans des vêtements appartenant au paternel de cette jeune femme qu'il venait à peine de rencontrer., c'était pour sur vue comme cela, une scène assez bizarre. Jon' remarquait que Isobel parvenait de plus en plus à se détendre, à être un peu moins méfiante, ce qui réjouissait notre jeune ados. Il eu d'ailleurs une pensée, s'imaginant ce qui se passerait si jamais les parents rentraient plus tôt que prévu, surprenant alors un jeune adolescent inconnu dans leurs maison, portant des vêtements du père, ce dernier ne serait probablement pas trop ravi, Jonathan savait tout du moins que son père ne le serait pas mais, c'est une autre histoire.

Jon' remarqua soudainement que la jeune femme devint un peu plus mal à l'aise, elle devait se remettre un peu plus sur ces gardes se rappelant qu'elle avait un inconnu en face d'elle, ce que Jon' pouvait comprendre. Son observation sembla avoir été correct car Isobel voulu en savoir plus sur les raisons de son départ de chez lui. Elle voulait certainement se rassurer, mais est-ce que Jonathan pouvait trouver quelque chose à lui répondre de rassurant ?

- Je...

Son sourire disparu avec un soupir, il devenait inquiet, son cerveau travaillant à trouver une explication réaliste, qui ne l'effraierait pas. Mais que dire ? Rien que d'avoir dit qu'il avait fuit sa maison était déjà beaucoup trop. Au fond il aimerait lui révéler sa vraie nature, peut être qu'elle l'accepterait, après tout elle s'était montrée si gentille jusqu'à présent mais, pensant cela, il revoyait l'exemple de son père qui était allé jusqu'à ne plus voir un fils en Jonathan. Il se permit de s'asseoir sur le canapé, son regard sur ces mains.

- Disons que c'est compliqué comme je te l'ai déjà dit. Je... J'ai eu un malentendu avec mes parents, du genre très gros malentendu... Au point que je n'ai plus de parents... Je les aient pas tué ! C'est juste que je les voient plus comme tel depuis...

Jonathan avait envie de se frapper, il ne faisait qu'en dire trop, mais en même temps il ne voyait vraiment pas quoi trouver d'autre qui pourrait expliquer sa fuite sans pour autant faire peur mais ce qu'il racontait n'était pas forcément non plus très rassurant. Avec tout ça, il revoyait la scène dans son esprit, il sentit alors son cœur s'emballer, ce qui, avec son pouvoir était bien plus élevé qu'une personne normale ne pourrait avoir. Il entreprit de se calmer, tenter de se calmer, manquerais plus qu'il se tape une crise en manifestant son pouvoir. Jonathan parvint à rapidement reprendre le contrôle, pour quoi devait-il passer en ce moment aux yeux de la jeune femme. Si jamais elle commençait à comprendre qu'il était un mutant et que qu'elle était contre ceux-ci, il serait mal barré. Il se mit à jouer avec ses mains par stress, il ne savait pas trop quoi rajouter, il en avait trop dit mais n'osait pas aller plus loin.


HRP : Y-a pas de soucis ^^
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: If you don't stand for something you will fall for anything ♦ Jonathan N. Fleischer   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ⊱ if you don't stand for something, you'll fall for anything
» [Stand] Fruti Apple ~
» [Stand] Salon de thé
» I will stand by your side... [ pv ]
» [Stand] Stand Informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metropolis :: Zone Résidentielle-