AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 Une balade en ville presque sans accrocs w/ Azriel K. Blake

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Une balade en ville presque sans accrocs w/ Azriel K. Blake   Ven 5 Sep - 15:33

Un temps ensoleillé régnait sur Metropolis, une belle opportunité pour quiconque, en ce milieu de journée, de sortir prendre l'air, d'avoir un rencard, de sortir son chien, de faire du shopping ou bien d'autres activités encore, que n'importe quelle personne normal pourrait faire. Cependant, une personne normale, ce n'est pas ce qu'était Jonathan, ou tout du moins, c'est ce que le Monde actuel voulait faire penser. Il se retrouvait maintenant à devoir errer dans la ville en tachant de ne pas attirer l'attention sur sa personne. Jusqu'ici il s'était plutôt pas trop mal débrouillé, il avait réussi à trouver refuge à droite à gauche, il arrivait à se nourrir suffisamment, sans que ce soit royal, bien souvent en quémandant auprès de simples passants. C'était principalement son estime qui prenait un coup car, après tout, il était devenu un SDF et au fil des jours ça lui devenait plus difficile d'admettre cette vérité, bien qu'il ne soit clairement pas le plus à plaindre, après tout il avait réussi à se faire héberger par cette jeune femme il y a peu, chose incroyable à Metropolis.

Aujourd'hui Jonathan décidait de se balader un peu dans la ville, plus particulièrement sur la grande place de la ville, il revenait des bois où il s'était une nouvelle fois entraîner à utiliser ses pouvoir comme chaque jour. Il sentait qu'il s'améliorait de jours en jours, il réussissait à tenir ses séances d'entraînement plus longtemps avant de sentir la fatigue. Le contrôle de son pouvoir était difficile et les progrès sur ce point étaient bien plus lents, mais, il ne baissait pas les bras et continuait son entraînement quotidien car, après tout, s'il arrivait à contrôler à cent pour cent son pouvoir, ce serait un avantage certain face à quiconque lui chercherait des noises et ce serait surtout extrêmement cool.

Il fit d'abord un arrêt dans la station de métro de Midtown, c'était un bon endroit pour faire la manche et fallait bien trouver de quoi manger pour la journée. Jon' se trouvait un coin dans lequel il se posait et commençait à demander aux diverses personnes passant près de lui quelques petites pièces. Globalement, ça marchait plutôt bien, sûrement grâce à son jeune âge, il arrivait à récolter bien souvent de quoi s'acheter un petit truc. Aujourd'hui fut le cas, après deux bonnes heures il eut enfin récolter suffisamment, bien que ce ne soit tout de même pas grand-chose mais, ce n'était pas trop mal. Il avait encore eu une fois affaire aux regards des gens, certains semblaient avoir pitié, c'est bien souvent ceux là qui donnaient quelque chose, d'autre semblait se demander comment un jeune ados pouvait se retrouvé dans cette situation mais, quelques-uns devaient probablement penser que c'était un mutant. Il se décidait enfin de quitter la station de métro voir ce qu'il pouvait trouver.

Se retrouvant à nouveau sur la grande place, le jeune homme reprenais sa route en quête de nourritures. Il ne mit pas longtemps avant de tomber sur un stand à hot-dogs, le peu d'argent qu'il venait de récolter pendant ces deux dernières heures, venait de disparaître en moins d'une minute. Tenant comme une relique précieuse son hot-dog, il marcha quelques mètres encore avant de pouvoir s'installer sur un banc libre. Il pouvait maintenant savourer son mets tranquillement, sentant chaque bouchée faire le chemin jusqu'à son estomac. Jonathan prenait son temps, observant en face de lui les divers mouvements sur la grande place. En ce moment-là, Jon' regrettait de ne pas avoir son appareil photo avec lui, il aurait apprécié mitrailler la place, mais son cher appareil avait terminé cassé lors de la première apparition son pouvoir et il n'avait pas eu les moyens d'en racheter un depuis et puis ça n'allait pas être maintenant qu'il allait pouvoir s'en payer un nouveau malheureusement. Notre jeune homme terminait son hot-dog paisiblement tout en repassant dans sa tête les différents jours s'étant écoulé depuis sa fuite.

Jonathan eu terminé de manger et entreprit de quitter la place, il faisait route vers les bois histoire de retourner s'entraîner. Histoire de faire au plus vite il passa par les ruelles, elles étaient désertes et ce n'était pas plus mal d'éviter les regards de temps en temps.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Azriel K. Blake

Messages : 185
Date d'inscription : 20/09/2013

MessageSujet: Re: Une balade en ville presque sans accrocs w/ Azriel K. Blake   Mar 30 Sep - 5:17


Une plainte, une stupide plainte. Un homme est venu nous voir pour nous parler de son fils qui s’est fait la malle et qui est sans doute dangereux. Il est venu nous voir, car il savait que nous pourrions faire quelque chose pour le capturer et le livrer à Deidre. J’ai un soupir d’agacement quand on me donne le motif de la plainte et je regarde l’âge du fugitif, il est jeune. Il a l’âge d’Isobel, la jeune fille que je suis allé voir à la bibliothèque il y a de cela quelques semaines. Je regarde ma secrétaire un moment, elle a un petit sourire navré et je soupire de nouveau. Ils veulent embarquer un militaire pour s’occuper de lui, mais j’imagine ma fille à sa place et jamais je ne voudrais qu’on s’en prenne à elle. Je regarde par la fenêtre, il fait beau aujourd’hui. J’ai envie de sortir de mon bureau du coup et je pose la fiche sur mon bureau pour prendre la parole :

« Annulez mes rendez-vous, je vais me charger de son cas, c’est qu’un gamin, pas la peine d’alerter l’armée. »

Shelly acquiesce et je me lève pour aller chercher ma veste. Je m’arrête un instant, fermant les yeux. Ma tête me fait mal sans que je sache trop pourquoi et mon regard tombe sur une femme qui se trouve dans la pièce à côté, en train de travailler comme si de rien n’était. Je la trouve plutôt stressée. Elle est une mutante, mon mal de crâne vient de mon appareil qui me sert à les repérer. Je hausse les épaules, je m’en fiche, mais il va falloir que j’aille lui parler. Je prends une feuille, note quelques mots dessus et en passant devant elle, je dépose le message. Elle le lit et blêmit un peu avant de me regarder. Je la regarde aussi et je lui fais un clin d’œil, signalant que je ne suis pas son ennemi. Je suis bien mauvais dans ce rôle-là, mais Crystal a une certaine influence sur moi. Je prends l’ascenseur et je décide d’aller dans le quartier où il a été vu la dernière fois en voiture. Mon garde du corps ne me lâche pas, mais je vais lui demander de m’attendre pas loin, histoire que je puisse parler au jeune homme sans soucis. Je vais cependant devoir le chercher tout seul, mais en arrivant dans le quartier, je vois qu’il y a un de nos indics et je le fais entrer dans la voiture pour lui demander où se trouve le gamin. Il est dans une ruelle et il nous y amène. Bon, à moi d’entrer en scène. Je sors de la voiture, mon indic se tire peu après et j’arpente la ruelle. Mon mal de crâne se fait bien plus fort et je manque de faire tomber la mallette que j’ai avec moi. C’est très douloureux, mais je dois continuer. Il n’est pas loin, je le sens. Je continue ma route et je vois finalement quelqu’un. Un jeune homme qui tente de passer inaperçu. Ma cible. Je m’avance vers lui et je lui signale ma présence.

« Tu n’es pas facile à trouver. N’aie pas peur, je ne te ferai pas de mal. Je veux juste te parler. »

Il ne pourra pas s’enfuir, j’ai plus d’un tour dans mon sac, mais la douleur est très anormale mine de rien, jamais je n’ai eu cela en m’approchant d’un mutant. J’espère vraiment que ce n’est pas autre chose. Mais le plus important est lui, il faut que je lui parle et que je tente de lui trouver une solution, il ne peut pas rester à se balader comme cela dans la nature avec a plainte que l’on a reçu et que Deidre finira sans doute par avoir…

(J’ai pris quelques libertés, dis moi si tu veux que je change ^^)
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jonathan N. Fleischer

Messages : 76
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Une balade en ville presque sans accrocs w/ Azriel K. Blake   Mar 30 Sep - 19:36



(Nan c'est bon, y'a pas de soucis )

Au coeur d'une ruelle déserte, Jonathan marchait tranquillement les mains dans les poches, le regard vers le sol, prit dans ses pensées. Il se demandait notamment comment allait se dérouler son futur, il ne se voyait pas passer les mois ou les années à venir à errer dans les rues, il n'avait pas encore vécu les nuits hivernales et n'avait pas vraiment hâte, c'était déjà bien assez difficile comme ça.

Il fut toutefois sortit de ses pensées par quelqu'un qui s'adressait visiblement à lui. Jonathan redressa rapidement la tête pour voir qui cela pouvait être. Un homme se tenait en face de lui, il ne connaissait pas du tout. Jon' fit quelques pas en arrière par réflexe, son rythme cardiaque s'accéléra il ne savait que faire. Serait-ce une des situations dont il avait tant espéré ne jamais vivre ? L'adolescent détailla le mystérieux inconnu, il avait avec lui une mallette mais, pas d'arme apparente cependant, on ne sait jamais. L'homme semblait visiblement à sa recherche au vu de ses dires, il voulait juste parler, Jon' restait très méfiant.

- Parler hein ? Ça dépend, vous êtes qui ?

Le jeune homme regardait autour de lui, voir s'il n'y avait pas un groupe armé qui aurait pu sortir de derrière mais, non, rien, ou alors ils étaient prêts attendant en embuscade un peu plus loin si jamais Jonathan tentait de fuir. Jon' restait tout de même un minimum curieux de connaître les intentions de l'inconnu, savoir si elles étaient bonnes ou mauvaises. Toujours nerveux, Jonathan demandait :

- Qu'est-ce que vous me voulez ?

Tant qu'il ne voulait pas l'emmener dans un labo afin qu'il soit disséqué ou bien faire tout un tas de trucs bizarres c'était déjà pas mal mais, Jon' ne le voyait pas trop déclarer ouvertement s'il avait de mauvaises intentions sauf si, il était sûr de son coup.

Jonathan était frustré de ne pas savoir contrôler son pouvoir en cet instant, ça pourrait l'aider à disparaître en un instant. Seulement ,en y réfléchissant, si c'était un traqueur il aurait sûrement de quoi contrer ses pouvoirs, ce moyen serait peut-être d'ailleurs dans cette mallette. En gros, Jonathan ne savait pas quoi faire, si ce n'est, attendre et voir comment la situation allait se dérouler.

Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une balade en ville presque sans accrocs w/ Azriel K. Blake   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Balade en ville [PV : Menthos]
» Balade en ville (pv Farjim, Supy, Kento et Lyoree)
» Evelyn, une étudiante (presque) sans histoires
» Petite balade en ville.
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metropolis :: Rues et Ruelles-